ACTUALITES Santé

15 semaines d’assurance-emploi… pour une maladie grave?

Publié par Annie Lapierre

Quinze semaines d’assurance-emploi sont souvent insuffisantes lorsqu’on reçoit un diagnostic de maladie grave, comme le cancer.

C’est ce que soutient Marie-Hélène Dubé, une survivante de trois cancers et instigatrice d’une mobilisation pancanadienne demandant au gouvernement fédéral de modifier certaines dispositions de sa loi sur l’assurance-emploi.

Récemment, l’Association du cancer de l’Est du Québec et la Fondation québécoise du cancer annonçaient qu’elles offraient leur appui à Madame Dubé.

Le Dr Philippe Sauthier, administrateur de la Fondation, souligne que cet engagement cadre parfaitement dans la mission des deux organismes :

En tant que gynécologue oncologue, il est bien placé pour savoir que dans la plupart des cas de cancer, le programme de traitement s’étale en moyenne sur 52 semaines :

Il invite les Madelinots à se rendre sur le site Internet 15semaines.ca, afin de remplir un formulaire, qui sera notamment envoyé au député local, au premier ministre Justin Trudeau ainsi qu’au ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos.

Selon les plus récentes statistiques, un Québécois sur deux aura à faire face à un diagnostic de cancer au cours de sa vie.

Laisser un commentaire