ACTUALITES Pêche

200 mille dollars pour la recherche chez Merinov

Publié par Antonin Valiquette
Îles de la Madeleine

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec accorde un soutien financier de près de 200 mille dollars à Merinov, pour la poursuite de deux projets de recherches.

Celui de création d’un appât alternatif pour la pêche au homard obtient la part du lion avec 150 mille dollars de l’enveloppe.

Selon le chargé de projet, Jean-François Laplante, son équipe a maintenant développé une matrice performante, à laquelle il faut ajouter des agents chimiques, qui attireront la ressource aussi bien qu’un appât traditionnel.

M. Laplante souligne que les délais de la recherche, amorcée en 2012, s’expliquent par les expériences terrain qui ne peuvent s’effectuer qu’au moment de la saison de pêche:

Pour sa part, le projet de contention en vivier reçoit 45 mille dollars.

L’objectif consiste à calculer le débit minimal du changement d’eau des viviers, pour éliminer l’ammoniac dégagé par le homard, tout en conservant un taux de survie rentable pour les entreprises :

Selon Jean-François Laplante, il s’agit de deux projets de recherches prioritaires pour Merinov et le soutien financier gouvernemental permet d’atténuer les facteurs de risques pour les investisseurs des deux projets.

Dans l’ensemble, le projet de création d’un appât alternatif dispose d’un budget de 540 mille dollars et celui de contention prolongée en vivier représente 170 mile dollars.

Laisser un commentaire