ACTUALITES Économie Emploi Pêche Politique

Madelipêche défend sa part historique de sébaste

Publié par Hélène Fauteux

Madelipêche s’inquiète d’une déclaration récente du ministre Dominic LeBlanc qui se montre ouvert à octroyer des permis de pêche au sébaste aux crevettiers gaspésiens en difficulté.
Son gestionnaire, Paul Boudreau, se demande sur la base de quels quotas ces permis seraient émis.
Il appelle au respect de la part historique de l’entreprise des Îles, qui compte pour le quart du contingent global du golfe :
La pêche à la crevette a connu son essor en Gaspésie quand ses principaux prédateurs, le sébaste et la morue, se sont effondrés.
Or, les Madelinots n’ont jamais eu accès à cette espèce pour compenser la crise du poisson de fond, rappelle Paul Boudreau :
Dominic LeBlanc a décliné notre demande d’entrevue, parce qu’il est trop tôt, nous dit-on, pour commenter la question des allocations de poisson rouge.
Cela dit, son cabinet assure que le ministre reconnaît l’importance de la pêche au sébaste pour les Îles-de-la-Madeleine, tout en précisant que toutes les options de partage de la ressource sont encore à l’étude.

Laisser un commentaire