ACTUALITES Santé Transport

30 enfants, dont neuf l’an dernier, évacués sans leurs parents depuis 2013

Publié par Hélène Fauteux

Bonne nouvelle pour la demi-douzaine d’enfants madelinots évacués à chaque année par avion-hôpital.
Depuis le 29 juin, un de leurs parents a le droit de les accompagner à bord du Challenger ou du Dash du Service aérien gouvernemental de Transports Québec.
Sylvie Côté, coordonnatrice clinique du Centre hospitalier universitaire de Québec pour les évacuations d’urgence aéromédicale, précise cependant que, ces cinq dernières années, on compte neuf fois plus de cas de transfert d’enfants des Îles vers le continent avec la navette, à bord de laquelle les parents étaient déjà autorisés :
Il peut néanmoins arriver- et ce fut le cas cinq fois sur 10 au cours de la première semaine d’instauration du nouveau cadre de référence- qu’un accompagnement parental ne soit pas offert sur l’avion-hôpital, ou que les parents en déclinent l’invitation.
Mme Côté explique que, le cas échéant, un lien de communication est désormais établi tout au long de la séparation avec leur enfant :
Le ministère des Transports dispose de deux avions Challenger et de deux Dash pour l’ÉVAQ, le programme d’évacuations aéromédicales du Québec.
On attend toujours sa précision sur la somme investie pour adapter ses avions-hôpitaux à l’accompagnement parental de la clientèle pédiatrique.

Laisser un commentaire