ACTUALITES Communication Économie Emploi

Les facteurs ruraux réclament l’égalité avec les citadins

Photo: Jérôme Aucoin
Publié par Hélène Fauteux

Cinq postiers et postières des Îles sont concernés par le conflit de travail chez Postes Canada.
Sans contrat de travail depuis décembre 2017, ils réclament un ajustement de leur rémunération pour qu’elle colle à la réalité de leur itinéraire sur le terrain, largement modifié par le phénomène des achats en ligne.
Le président de la section locale du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes, Jérôme Aucoin, explique qu’il leur faut désormais beaucoup plus de temps à livrer les colis à domicile, que du courrier dans les îlots de boîtes postales rurales :
De plus, les facteurs ruraux réclament la même sécurité d’emploi dont bénéficient déjà leurs collègues citadins, précise Lise-Lyne Gélineau, porte-parole syndicale pour le Québec :
Les deux postiers et trois postières des Îles ont participé à un premier épisode de grèves tournantes de 72 heures, la semaine dernière.
Jérôme Aucoin se désole d’une menace d’escalade du conflit, avec l’échec, vendredi, du processus de médiation initié le 24 octobre.

Laisser un commentaire