ACTUALITES Économie Pêche Politique

Appel à la mobilisation pour protéger la part de sébaste des Îles

Photo: Ronald Labelle
Publié par Hélène Fauteux

Le pêcheur semi-hauturier Bruno-Pierre Bourque appelle à la mobilisation pour la préservation de la part historique de Madelipêche dans le sébaste.
Le capitaine du Boréas VII s’inquiète du lobby des Gaspésiens qui remettent en question la part de 25 pour cent du contingent du golfe, détenue par l’entreprise des Îles, parce qu’elle n’a plus ni flotte ni usine.
M. Bourque presse les élus madelinots à faire entendre leur voix, pour défendre les intérêts de la collectivité :
Pour sa part, Armand Cormier, ex-capitaine du Rali, un des sept navires hauturiers de Madelipêche, a vu sa carrière anéantie lors du moratoire de 1995 sur le sébaste, parce que son entreprise n’a pas eu accès à la crevette.
Il s’indigne de la remarque de certains Gaspésiens voulant qu’un octroi accru au crabe ait, à l’époque, suffisamment compensé les Madelinots :
M. Cormier, de Havre-aux-Maisons, est également d’avis que l’absence de contigüité entre les zones de pêche à la crevette et celle du sébaste était, à l’époque, un faux prétexte pour refuser l’accès des Madelinots au petit crustacé rose.
Il explique que la crevette était déjà abondante, sur les fonds de pêche de Madelipêche il y a 23 ans, ce qui aurait pu en justifier la création d’une nouvelle zone d’exploitation.

Laisser un commentaire