ACTUALITES Économie Environnement Municipalité

Assurance habitation vs zone d’érosion

Photo: Ministère de l'Environnemenrt et de la Lutte aux changements climatiques du Québec
Publié par Hélène Fauteux

Les nouvelles contraintes d’aménagement du territoire en lien avec l’érosion des berges pourraient avoir un impact sur l’assurance habitation de certains Madelinots.
Le problème, c’est qu’en vertu du cadre normatif imposé par le gouvernement du Québec en 2016, certaines maisons se trouvent désormais en zone non-constructible, là où le recul des berges est le plus accentué.
Or, en cas d’incendie, par exemple, seuls les dommages seraient indemnisés, si la Municipalité des Îles n’acceptait pas une reconstruction au même endroit, explique Nicole Dupont, analyste technique chez Promutuel Assurance :
Cela dit, Jessica Fleury, experte en sinistre et conseillère technique en indemnisation, précise qu’il est quand même possible de bonifier une prime d’assurance habitation, pour couvrir le risque du déplacement d’une reconstruction qui serait dicté par la réglementation municipale :
Promutuel Assurance détient une part de près de 20 pour cent du marché des Îles-de-la-Madeleine.
De son côté, le Groupe Co-operators est le premier assureur au pays à offrir, depuis janvier, une protection contre les ondes de tempête, pour les habitations en zones inondables et au bord de la mer.

Laisser un commentaire