ACTUALITES Démographie Divers Insularité

Baisse majeure du taux d’inoccupation de logements locatifs aux Îles

Publié par Antonin Valiquette

Selon le dernier rapport sur le marché locatif de la Société canadienne d’hypothèque et de logement, le taux global d’inoccupation aux Îles passe de quatre à zéro virgule six pour cent.

Cela signifie qu’il y a moins d’appartements disponibles pour location, situés à l’intérieur d’un bâtiment comprenant au moins trois unités de logement.

L’étude, qui ne comptabilise pas les maisons privées mises en location, suggère que le vieillissement de la population pourrait expliquer en partie la croissance de la demande locative.

Au dernier Forum des partenaires, l’accessibilité au logement avait justement été ciblée comme défi pour l’élaboration de la Stratégie d’attraction des personnes, sur laquelle travaille la municipalité.

De plus, l’étude de la SCHL révèle que le loyer moyen des appartements de trois chambres et plus aux Îles passe de 772 dollars en 2016 à 822 en 2017.

Il s’agit d’une augmentation beaucoup plus importante qu’en Gaspésie et au Bas-St-Laurent, où les loyers sont généralement moins élevés.

Il n’y a que Rimouski qui affiche une moyenne des loyers mensuels plus élevée qu’aux Îles, alors qu’il en coûterait moins cher pour louer un appartement à Gaspé, à Matane et à Rivière-du-Loup.

Laisser un commentaire