ACTUALITES Jeunes Santé

Bilan 2017-2018 stable pour la DPJ, par rapport à l’an dernier

Publié par Antonin Valiquette

Les signalements de mauvais traitements, ou de détresse, retenus par la direction régionale de la protection de jeunesse, ont diminué d’un pour cent au cours de la dernière année en Gaspésie et aux Îles.

Toutefois, ils avaient augmenté de dix pour cent en 2016-2017.

La directrice intérimaire régionale de la DPJ, Michelle Frenette se dit toutefois satisfaite de la stabilité de la dernière année, qu’elle attribue au travail de prise en charge en amont des intervenants et de la coordination issue de l’implantation du nouveau réseau de Santé, maintenant complétée :

En 2017-2018, 39 signalements ont été retenus dans l’archipel.

À l’échelle régionale, ce sont les cas de négligence et d’abus physiques qui ont été le plus souvent rapportés, représentant respectivement 22 et 19 pour cent des cas.

Selon le rapport, 53 pour cent des enfants pris en charge par la DPJ dans la région ont pu rester dans leur domicile ou chez un tiers significatif, soit 7 pour cent de moins qu’à l’échelle de la province, une situation qui s’explique notamment par une faible densité de population dans la région :

D’autre part, on dénombre 155 jeunes contrevenants dans le cadre de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents en Gaspésie et aux Îles, ce qui représente une baisse de 12 pour cent par rapport à l’an dernier.

Laisser un commentaire