ACTUALITES Éducation Jeunes

Bilan positif pour les Journées de la persévérance scolaire 2019

Photo : Groupe persévérance scolaire (Facebook)
Publié par Annie Lapierre

Même si une majorité de jeunes étudiants madelinots travaillent une moyenne acceptable entre huit et douze heure par semaine, la conciliation travail-étude demeure problématique pour certains.

C’est du moins ce qui ressort d’un sondage, réalisé l’année dernière par la Commission scolaire des Îles dans le cadre de l’élaboration de son Plan d’engagement vers la réussite scolaire.

Selon une autre consultation menée par la Commission jeunesse Gaspésie-Les Îles la même année, 45 pour cent des jeunes de la région considèrent la conciliation travail-étude difficile ou très difficile.

Le thème était d’ailleurs au cœur des Journées de la persévérance scolaire qui se tenaient du 11 au 22 février dans l’archipel.

Son coordonnateur, Jean-Hugues Robert, en dresse un bilan positif :

L’événement s’est clôturé par un 5 à 7 autour de la conciliation travail-études auquel participaient quelques employeurs majeurs du territoire :

Jean-Hugues Robert rappelle aux étudiants travailleurs des Îles qu’il est toujours temps de participer à une étude en ligne, sur le site jeconcilie.com, qui permettra de dresser un meilleur portrait de la situation locale.

La quatorzième édition des Journées de la persévérance scolaire se déroulait sous le thème Nos gestes, un plus pour leur réussite.

Laisser un commentaire