ACTUALITES Santé

Le CAAP-GÎM se défend d’avoir fermé son bureau des Îles

Photo: CAAP Outaouais
Publié par Hélène Fauteux

Le Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes de la Gaspésie et des Îles se défend d’avoir fermé son centre de service de Cap-aux-Meules.
Sa directrice générale, Nathalie Adams, explique que, depuis novembre, elle y dépêche une fois par mois, un de ses conseillers basé à Gaspé ou à Maria.
La clientèle, qui s’inscrit par téléphone, est rencontrée au bureau ou à domicile :
Mme Adams précise que les services d’assistance et d’accompagnement aux plaintes offerts aux Madelinots aux prises avec des insatisfactions en lien avec le réseau de la santé, ne compte que pour cinq pour cent de ses activités régionales.
C’est suite à l’ouverture d’un bureau à Maria en janvier 2018, puis à un ajustement conséquent des heures du point de service des Îles en octobre, que sa conseillère jusque-là en poste depuis 2003, à Cap-aux-Meules, n’a pas manifesté son intérêt pour un travail sur appel :
Avant la nouvelle rétribution des heures de travail pour le point de service des Îles, sa conseillère, Lise Déraspe de l’Étang-du-Nord, avait une tâche d’une moyenne de 20 heures par semaine, sept mois par année, qui portait majoritairement sur des dossiers gaspésiens.
Selon Mme Adams, la demande actuelle aux Îles ne commande plus qu’une journée de travail par semaine, sur une base annuelle.

Laisser un commentaire