ACTUALITES Énergie Environnement

Une centrale au gaz naturel: Toujours possible malgré de nouvelles restrictions

La centrale thermique de Cap-aux-Meules.
Publié par Antonin Valiquette

Le gouvernement fédéral publie de nouvelles exigences pour les centrales produisant de l’électricité à partir du charbon et du gaz naturel.

Les nouveaux groupes alimentés au gaz qui distribuent plus du tiers de leur production et d’une capacité minimum de 25 mégawatt devront limiter leur émissions de gaz à effet de serre à 550 tonnes par gigawattheure.

Dans un document technique, le ministère fédéral de l’environnement indique que cette norme favorisera l’intégration d’énergie renouvelable.

La porte-parole d’Hydro-Québec, Catherine Bujold, souligne que ce nouveau projet de règlement n’influencera pas le contenu de l’appel proposition pour la conversion de la centrale de Cap-aux-Meules :

De son côté, la porte-parole de l’Association madelinienne pour la sécurité énergétique et environnementale, Nata Prowska, souligne que les contraintes de la bourse carbone pourraient rendre le projet de conversion aux Îles moins attrayant pour l’industrie gazière :

En novembre, la compagnie Energir, anciennement Gaz Métro, avait signifié son intérêt à l’appel de propositions pour la conversion de la centrale de Cap-aux-Meules, qui devrait être lancé au cours des prochaines semaines.

Laisser un commentaire