ACTUALITES Environnement

Changements climatiques: Des secteurs madelinots submergés à partir de 2030 selon des simulations de scientifiques

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

L’agence de nouvelles scientifiques Climate central, publiait la semaine dernière une correction à la moyenne d’élévation terrestre mondiale estimée jusqu’ici à partir de données satellites fournies par la NASA.

Grâce à une nouvelle modélisation virtuelle et à des données recueillies cette fois par reconnaissances aériennes et une technologie au laser qui distingue le sol du sommet des infrastructures, les scientifiques affirment que le niveau d’élévation du sol était surestimé d’en moyenne huit pieds.

Avec la montée du niveau des océans, liée aux changements climatiques, les inondations seraient donc plus fréquentes, alors qu’aux Îles les impacts seraient plus dévastateurs qu’ailleurs au Québec, selon le coordonnateur de la TCR des Îles, Jean-Philippe Dinelle, qui a utilisé l’outil de simulation de Climate Central :

Selon le titulaire de la chaire en géoscience côtière à l’Université du Québec à Rimouski, Pascal Bernatchez, il faut toutefois se méfier des interprétations généralisées, basées sur des extrapolations à partir de données partielles :

La modélisation virtuelle de Climate central révèle que 300 millions de personnes seraient submergées d’ici 2050, mais le collectif reconnaît les limites de son outil, qui ignore les mesures de protection anthropiques.

L’outil de simulation permet d’observer des prévisions selon les actions nulles, timides ou radicales des gouvernements pour diminuer les émissions de GES.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire