ACTUALITES Municipalité

Le conseil passe au vote!

Publié par Annie Lapierre

Les modifications apportées à certaines dispositions du Règlement de zonage de la Municipalité des Îles ne font pas l’unanimité au sein de son conseil des élus.

C’est qu’on a décidé de limiter les projets de logements pour aînés, en zones résidentielles, à neuf unités de location.

Selon la conseillère de l’île de Havre-Aubert, Suzie Leblanc, les noyaux villageois des extrémités du territoire, dans lesquelles ces constructions sont permises, sont déjà surdéveloppés :

Madame Leblanc craint que ces modifications freinent d’éventuels promoteurs et souligne que les besoins en hébergements pour aînés ne feront que s’intensifier avec le vieillissement de la population.

De son côté, l’ancien conseiller du village et directeur de la ressource l’Harmonie à Havre-Aubert, Germain Leblanc, soutient qu’il est nécessaire de s’entendre sur un maximum de places en hébergement par village.

Son organisme travaille d’ailleurs sur un projet d’agrandissement, afin de rendre disponible jusqu’à 25 unités de location :

Fait rare, la proposition de modification a été soumise à un vote devant public, lors de la séance ordinaire du conseil municipal, mardi.

Seulement deux conseillers s’y sont opposés; le règlement a alors été adopté, tel que présenté au départ.

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • Pour l’île-Havre-Aubert, il faut une capacité d’un minimum de 50 unités pour personnes âgées . Il faut prévoir car déjà à Cap-aux-Meules il y a insuffisance d’unités dans la nouvelle construction prévue, je crois, pour 2019 ou 2020.
    Merci Suzie pour tout ce que tu fais pour nous.