ACTUALITES Économie Éducation Jeunes

Les CPE de l’archipel se prononcent par rapport au projet de places privées

Publié par Antonin Valiquette

Consultés par les partenaires socio-économiques du milieu autour du projet de garderie privée, qui vise à contrer la crise du manque de places aux Îles, les deux CPE de l’archipel déposent leurs visions respectives de la desserte des services de garde.

Pour sa part, le CPE bureau coordonnateur Chez Ma Tante privilégie la mise sur pied d’une entente spécifique avec le ministère de la Famille en vertu de la réalité insulaire pour assouplir le cadre réglementaire afin de moduler l’offre de services actuelle aux besoins variables du milieu.

Sa présidente, Anne Bourgeois, souligne que le CPE n’appuie pas le projet de places privées parce qu’on privilégie la consolidation de celles déjà octroyées mais non desservies, avant de déterminer collectivement le meilleur projet d’ajout  comme celui de 36 places du CPE La Ramée, celui de la Résidence Plaisance ou l’ajout de maternelles 4 ans :

De son côté, la présidente du CPE La Ramée, Marie-Christine Leblanc, est ouverte à une restructuration de la desserte, notamment à travers un service de dépannage adapté à la réalité du milieu, mais soutien le projet d’ajout de places privées transitoires, porté par la Communauté maritime et ses partenaires:

Les deux institutions confirment que des pourparlers sont en cours à propos d’un projet de fusion des CPE, ce qui faciliterait le consensus du milieu autour d’une demande d’entente spécifique auprès du ministère de la Famille selon le bureau coordonnateur Chez Ma tante.

Laisser un commentaire