ACTUALITES Économie Environnement

Pas de pertes reliées aux baleines noires pour Escale Îles de la Madeleine

Crédit photo : Tourisme Îles-de-la-Madeleine

L’entreprise Escale Îles de la Madeleine échappe aux annulations de croisières qui surviennent dans d’autres villes de l’Est du Québec en raison de la mise en place en début de saison d’une limite de vitesse de 10 nœuds, soit 18,5 km/h, pour les navires de plus de 20 mètres.

La mesure fédérale, destinée à réduire les accidents impliquant des baleines noires de l’Atlantique Nord dans une vaste portion du golfe du Saint-Laurent, avait été imposée à la mi-août, l’année dernière, mais a été appliquée à la fin avril, cette année.

Selon le coordonnateur d’Escale Îles de la Madeleine, Denis Bourque, c’est le positionnement géographique de l’archipel, légèrement en marge de la portion visée par la mesure, qui permet à l’entreprise de n’enregistrer aucune croisière annulée :

Il précise que les conditions météorologiques ont plus d’impact sur les escales en territoire madelinot que le déplacement des baleines noires :

Précisons que la mesure est en vigueur peu importe qu’il y ait présence ou non de baleines noires dans le fleuve.

Laisser un commentaire