ACTUALITES Énergie Environnement Insularité

Demande tarifaire d’Hydro-Québec: Les dépenses du déversement de Cap-aux-Meules non incluses

photo: Tourisme Îles de la Madeleine
Publié par Antonin Valiquette

Hydro-Québec remet à l’année prochaine l’inclusion des frais encourus par la décontamination du quai de Cap-aux-Meules, suite au déversement de 2014, dans sa demande tarifaire à la Régie de l’Énergie du Québec.

La Société d’État veut consigner les 23 millions de dollars admissibles, de la facture globale de 32 millions, dans le compte d’écarts pour les événements imprévisibles, afin de justifier ses demandes d’augmentations de tarifs.

Selon le porte-parole, Louis-Olivier Batty, il reste encore certains travaux de finition à compléter avant d’avoir le solde complet de ces dépenses.

Il ajoute que le branchement des Îles au réseau principal par câble sous-marin n’a pas encore d’impact sur la demande à la Régie d’augmenter de zéro virgule huit pour cent le tarif résidentiel à partir d’avril 2019 :

De plus, Hydro-Québec offre deux nouvelles options à ses clients pour la gestion de leur consommation aux heures de pointe en saison hivernale.

La première propose un crédit équivalent à 50 sous pour chaque kilowatt heure qu’un client retranchera de sa consommation habituelle durant une période de pointe qui lui sera annoncée électroniquement au préalable.

La deuxième propose de facturer six fois le prix du kilowatt heure en période de pointe, avec une réduction de deux sous pour le reste de l’hiver :

Toutefois, il faudra attendre jusqu’au branchement du câble sous-marin pour offrir ses options aux Madelinots, puisqu’elles ne sont pas accessibles aux réseaux autonomes.

Laisser un commentaire