Dernières nouvelles

ACTUALITES Environnement Pêche Science

Baisse de la population de phoques du Groënland dans le golfe

Le troupeau de phoques du Groënland serait en importante diminution dans le golfe du Saint-Laurent, à cause de l’absence de couvert de glace, en hiver.
C’est ce qu’avance le chercheur scientifique Mike Hammill, de l’Institut Maurice Lamontagne, qui a procédé à un nouveau recensement quinquennal, l’an dernier.
Il précise que son décompte de la population, pour l’ensemble de l’Est du Canada, est basé sur le nombre de naissances :
Il faudra toutefois patienter encore un an, avant de connaître les résultats définitifs du recensement des phoques du Groënland, d’abord prévus pour cet automne.
C’est que les calculs de M. Hammill ont été freinés par le suivi scientifique pressant qu’il a dû accorder aux baleines noires menacées d’extinction, dans la foulée des mortalités massives de l’été 2017 :
En 2012, la population de phoques du Groënland du Canada atlantique s’élevait à sept virgule quatre millions d’individus.
Une part de 25 à 30 pour cent du troupeau migrait traditionnellement dans le sud du golfe pour sa mise-bas.

ACTUALITES Divers Jeunes Sports

Hugo Barrette en piste à Londres

Hugo Barrette est à nouveau en compétition de la Coupe du monde de cyclisme sur piste, en fin de semaine.
Cette fois, il se trouve à Londres, où il espère bien une étape aussi victorieuse que celle de Milton, où il avait décroché l’argent au keirin, à la fin octobre.
Il a fait chou blanc par la suite, à Berlin, où il a été éliminé dès la première ronde des qualifications de sa discipline de prédilection.
Au sprint individuel, toujours en Allemagne, Barrette avait été disqualifié en seizièmes de finale, après quoi il est allé s’entraîner au Portugal.
À Londres, l’olympien madelinot se présente au 13e rang mondial au keirin, et au 11e rang du sprint.

ACTUALITES Jeunes Municipalité

Les profits des biscuits sourires en soutien aux enfants à besoins particuliers

Les profits de la vente des biscuits sourires du restaurant Tim Horton’s de Cap-aux-Meules aidera des enfants à besoins particuliers à participer au camp de jour municipal, l’été prochain.

Il s’agit d’une contribution de trois mille 500 dollars.

Son propriétaire, Patrick Chevarie, se réjouit de soutenir la cause, pour une deuxième année consécutive :

La participation au camp de jour des jeunes en situation de handicap ou nécessitant un encadrement particulier requiert, bon an mal an, un investissement de 90 mille dollars, majoritairement pour assumer les salaires des accompagnateurs.

C’est qu’on ne veut pas refiler la facture aux parents, explique la chargée de projet, notamment embauchée afin d’assurer la pérennité du projet, Denise Landry :

C’est un comité, sur lequel siègent des représentants des principaux partenaires du projet, qui chapeaute la levée de fonds annuelle.

De plus, la Municipalité des Îles y contribue pour 60 mille dollars sur trois ans, à même ses redevances sur la production d’énergie éolienne.

ACTUALITES Économie Emploi Pêche

Perspectives économiques optimistes pour 2019

C’est avec optimisme que l’industrie de la pêche peut entrevoir l’année 2019, selon Sony Cormier, conseiller stratégique chez Gimxport.
Il note que, malgré les turbulences européennes- en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, en particulier- la Chine, devenue première puissance économique mondiale, connaît un taux de croissance annuel de sept pour cent, soit plus de trois fois supérieur à celui du Canada.
Et, bien que le président des États-Unis soit un joueur que M. Cormier qualifie d’imprévisible, ses politiques ont, sur le court terme, des impacts positifs :
Or, comme l’économie est cyclique, une récession se profile sur l’horizon de 2022, selon les observations du conseiller stratégique de Gimxport.
Aussi Sony Cormier recommande-t-il aux entreprises de pêche des Îles de faire attention à leur endettement, tout en profitant des bas taux d’intérêt pour investir dans la réduction de leurs coûts de production :
Notons que, selon les données préliminaires de Pêches et Océans Canada, la valeur de débarquements des Îles a atteint, en 2018, un seuil record pour une deuxième année consécutive.
Elle est passée de 100 millions en 2017, à 103 millions de dollars cette année.

ACTUALITES Économie Municipalité

10 projets soutenus par le Fonds de développement des territoires

Une dizaine de projets structurants obtiennent un soutien financier de la Communauté maritime des Îles, par l’entremise de son Fonds de développement des territoires.

De ceux-ci, neuf sont des initiatives rurales visant notamment l’amélioration de la qualité de vie ou la mise en valeur de richesses du milieu.

C’est le projet de rénovation de la Maison des jeunes des Îles qui reçoit la part du lion, soit un appui de 15 mille sur un coût total de 422 mille dollars.

Le Musée de la Mer et Entraide communautaire des Îles obtiennent respectivement 14 mille et 12 mille 800 dollars, l’un pour la mise en valeur du patrimoine maritime immatériel des Îles et l’autre pour de la récupération de denrées.

Le futur Festival de cirque, Développement communautaire UnÎle, le Logis du Bel Âge, le site de La Côte, Attention Fragîles et l’AMSÉE font aussi partie des récipiendaires.

Ils reçoivent des montants variant entre cinq et dix mille dollars.

Enfin, Le Bon Goût frais des Îles obtient un peu plus de huit mille dollars, grâce au volet 2 du FDT, pour la réalisation de capsules d’emploi.

La Communauté maritime des Îles, par sa Politique de soutien aux projets structurants, a investi un total de 200 mille dollars dans différents projets, portés par des organismes à but non lucratif, en 2018.

ACTUALITES Économie Emploi Politique Tourisme

Allongement de la piste de l’aéroport: une conversation à faire selon, Mélanie Joly

La ministre fédérale du Tourisme, Mélanie Joly, ne ferme pas la porte au projet d’allongement de la piste de l’aéroport des Îles; un dossier qui mérite une conversation, dit-elle.
C’est qu’une nouvelle étude publiée cette semaine, intitulée Exploiter le potentiel de l’économie touristique canadienne, démontre que le coût du transport aérien, vers le Canada et entre ses différentes régions, est un frein à la croissance.
Cela dit, Mme Joly estime que les transporteurs aériens qui desservent l’archipel font un bon travail :
Mme Joly précise toutefois que les Madelinots auront la possibilité de s’exprimer sur la pertinence d’allonger la piste de l’aéroport de Havre-aux-Maisons, afin d’y stimuler la concurrence et une baisse des tarifs, dans le cadre d’une consultation que mènera sa collègue Diane Lebouthillier, la semaine prochaine :
Le rapport de Mme Lebouthillier, de même que celui d’un groupe de travail sur lequel siège notamment la femme d’affaires gaspésienne Claudine Roy, alimentera la nouvelle Stratégie touristique du gouvernement canadien.
La ministre Mélanie Joly doit en faire une présentation d’ici l’été.

ACTUALITES Économie Santé

Du pain en soutien à celles qui luttent contre un cancer du sein

La Boulangerie Régionale a récemment remis plus de mille deux cent dollars au Fonds Francine-Daigle de la Fondation Santé de l’archipel.

Rappelons que depuis 2011, l’entreprise locale offre une variété de pain multi-céréales, dans un emballage rose, couleur symbolisant la lutte contre le cancer du sein.

À chaque pain vendu, un montant de 20 sous est offert à la Fondation.

Depuis le début de l’initiative, plus de sept mille dollars ont été remis au Fonds Francine-Daigle.

ACTUALITES Agriculture Économie

Les Champs marins : Une année charnière qui s’achève

Les producteurs de l’entreprise agricole Les Champs marins dressent un bilan positif d’une année qu’ils qualifient de charnière.

En plus d’avoir obtenu la certification bio pour leurs terres et leurs produits, ils ont complété les grands travaux visant à regrouper leurs opérations au même endroit.

Sa copropriétaire, Anne-Sophie Devanne, souligne qu’on a enfin pu produire, pour une seconde année, sur une terre qu’ils s’affairaient à défricher depuis 2014 :

L’année qui s’achève a aussi été fructueuse quant à la production, malgré la sécheresse estivale, souligne Roberto Chevarie :

Les deux copropriétaires et seuls employés des Champs marins se déclarent satisfaits du cheminement parcouru.

Ils admettent volontiers avoir réussi à atteindre leurs objectifs quant à la taille de l’entreprise et au volume de production qu’ils sont en mesure d’assumer.

 

ACTUALITES Environnement Insularité Science Transport

Travaux d’urgence pour protéger la route 199

Transports Québec mène des travaux d’urgence sur la Martinique et dans le secteur de Pointe-aux-Loups, pour protéger la route 199 contre les assauts de la mer, cet hiver.
À la Martinique, on parle de recharges massives en sable, précise Rosaire-Gil Arseneau, chef du Centre de service de Cap-aux-Meules.
Ces travaux, amorcés samedi dernier, se poursuivront sur deux semaines :
À Pointe-aux-Loups, il faut colmater cinq brèches dans l’enrochement d’un virgule deux kilomètre, à la sortie du village, et procéder à des recharges de part et d’autre du buttereau où se trouve la caméra de l’UQAR, pour documenter l’érosion.
M. Arseneau explique qu’on a fait appel à de la main-d’œuvre locale pour prendre des relevés GPS en mer, afin d’aider à définir le profil de la côte :
Cela dit, Rosaire-Gil Arseneau doute qu’il y ait assez de matériaux de remblai disponibles localement, pour répondre aux besoins.
Il est à quantifier les volumes qu’il faudrait importer, tant pour les travaux d’urgence, qui risquent de se présenter en cours d’hiver, que pour les mesures de moyen terme prévues pour le printemps 2019.

ACTUALITES Environnement Insularité Municipalité Pêche

Importante recharge de sable pour protéger la pointe de Grande-Entrée

Le Comité ZIP des Îles vient de compléter une recharge de sable de quatre mille 500 mètres cubes pour recréer la dune qui protège la pointe de Grande-Entrée.
Le chargé de projet, Jean-Philippe Dinelle, précise que c’est Pêches et Océans Canada qui a payé pour les frais de transport et d’étalement, à la pelle mécanique, de cet important volume de sédiments, issu de ses opérations de dragage.
Le nouveau muret de protection, de 120 mètres de long, 15 mètres de large et d’environ quatre mètres de haut, selon le profil de la dune, repose sur une structure de 200 vieilles cages à homard :
Déjà, l’an dernier, Pêches et Océans avait déposé un volume identique de sable de dragage, pour protéger ce secteur, explique M. Dinelle, mais sans qu’on en planifie d’abord une base d’aménagement, pour maintenir les sédiments en place.
Ainsi, tandis qu’Attention FragÎles s’était limitée à y planter de l’ammophile, 95 pour cent du remblai a finalement été lessivé par les vagues :
Pour ce projet de recharge de plage, sur la pointe de Grande-Entrée, le comité ZIP a d’ailleurs travaillé en collaboration avec Attention FragÎles et la Municipalité.
Les travaux ont été complétés la semaine dernière.