Dernières nouvelles

ACTUALITES Politique

Vote par anticipation, et sur règles spéciales, ouverts: Aux urnes citoyens!!

C’est aujourd’hui que s’ouvrait le vote par anticipation pour l’élection générale fédérale du 21 octobre.

Toutefois, les électeurs locaux ont la chance d’enregistrer leur vote au bureau de la directrice adjointe du scrutin supplémentaire, situé dans l’édifice de la Légion canadienne à Cap-aux-Meules, depuis le 11 septembre grâce au vote sur règles spéciales.

Le vote sur règles spéciales, qui se terminera mardi à 18 heures, permet également aux citoyens inscrits dans une autre circonscription, de voter dans l’archipel, pour un candidat de leur propre comté.

Les bulletins sont envoyés chaque jour à Ottawa pour dépouillement.

Le vote par anticipation, lui, est ouvert jusqu’au lundi 14 octobre, de neuf à 21 heures chaque jour, au Centre récréatif de Lavernière, pour tous les électeurs madelinots, mais pas pour ceux d’un autre comté.

Pour voter, les citoyens doivent s’inscrire au registre canadien des électeurs, constitué des noms et des adresses pris à partir des déclarations d’impôt.

Si un citoyen de plus de 18 ans n’est pas inscrit au registre, il ou elle peut le faire au moment d’aller voter, soit par règles spéciales, soit par anticipation, ou encore à la journée de l’élection du 21 octobre.

Il suffit de présenter une pièce d’identité valide avec photo, avec une preuve d’adresse pour valider son inscription au registre.

ACTUALITES Environnement Insularité Municipalité

Document préparatoire à la négociation du cadre législatif d’un Parc régional madelinot adopté par le conseil

Une première ébauche d’intention pour la création d’un parc régional madelinot a été adoptée mardi par le conseil de la Communauté maritime des Îles pour être envoyée au gouvernement du Québec.

Issu d’une concertation de plusieurs mois auprès d’une cinquantaine de personnes morales et d’organisations d’utilisateurs du territoire, le document permet d’entamer les négociations auprès des ministères de l’Environnement, celui de l’Énergie des Ressources naturelles et des Affaires municipales.

Le directeur à l’Aménagement du territoire, Serge Bourgeois, souligne qu’une fois mieux définis auprès du gouvernement, les pouvoirs et les responsabilités municipales qui accompagneront le nouvel outil de gestion des terres publiques, seront soumis à la population par voie de consultation :

Selon M. Bourgeois, les organismes et les utilisateurs des terres publiques déjà consultés font consensus autour de la nécessité de se doter d’un tel cadre pour mieux contrôler la pression grandissante sur le milieu, exercée par la multiplication des usages et de l’achalandage en été.

Il souligne que l’objectif n’est pas de restreindre les libertés individuelles, mais plutôt de partager l’utilisation responsable des lieux afin de les pérenniser tout en maintenant l’accès aux activités :

Serge Bourgeois espère qu’après ce premier geste administratif officiel, l’étape des négociations avec le gouvernement et celle des consultations publiques par la suite, permettront d’adopter un projet final d’ici la fin 2020.

ACTUALITES Éducation Municipalité

Le montage financier de la garderie Les Élymes progresse

La Communauté maritime injecte 60 mille dollars pris à même le Fonds de Développement des Territoires, pour financer la mise en place et la première année d’opération de la garderie non subventionnée des Élymes.

Parmi les cinq organisations porteuses du projet de 26 places, destinées en priorité à leurs employés actuellement incapables de trouver une place en garderie, trois ont maintenant confirmé leur participation financière au projet.

Le maire Jonathan Lapierre souligne que les critères du FDT permettent d’utiliser des sommes de l’enveloppe annuelle de près d’un million de dollars pour financer un projet dont la municipalité est elle-même porteuse, et qu’il privilégie cette formule à l’utilisation des surplus budgétaires cumulés :

L’acquisition d’un bâtiment ciblé pour l’aménagement du nouveau service, dans le secteur de Grand-Ruisseau à Fatima, est en cours de négociation :

En vertu de l’entente de principe entre les promoteurs, la CTMA et le CISSS des Îles fourniraient chacun 55 mille dollars au projet, la Commission scolaire en fournirait 34 mille 300 et les Caisses Desjardins 14 mille 500.

La contribution municipale représente 17 pour cent du projet, puisque la moitié de la somme adoptée mardi est destinée exclusivement à la mise en place du service, et non à son opération.

ACTUALITES Santé

Des séances d’art-thérapie pour les survivantes d’agression sexuelle

Une nouvelle ressource pour les survivantes d’agression à caractère sexuel sera mise sur pieds au CALACS des Iles.

À compter du 13 novembre, il sera possible de participer à des séances d’art-thérapie gratuites et confidentielles, une manière de s’exprimer par la création artistique en partageant avec d’autres survivantes, explique la responsable du projet, l’artiste Valérie Leblanc Boisvert.

Un thème sera proposé chaque semaine, aucune habilité artistique spécifique n’est requise et chacune est invitée à y aller à son propre rythme.

Mme. Leblanc Boisvert est convaincue que la création peut aider à briser l’isolement, prendre la parole et guérir.

Les séances libres se tiendront pendant six mercredi.

Les femmes intéressées à y prendre part peuvent communiquer directement avec le CALACS.

ACTUALITES Culture Divers Tourisme

Le Festival de cirque des Iles de retour du 16 au 21 juillet

Le Festival de cirque des Iles est officiellement de retour du 16 au 21 juillet prochain.

L’enthousiasme des partenaires et le succès de la première édition, qui s’est conclue sans déficit, motive les organisateurs à présenter une programmation encore plus relevée selon le président du conseil d’administration, Denis Pellerin.

L’événement figure parmi les trois finalistes pour le Prix excellence en tourisme dans la catégorie Initiative en innovation et développement, décerné par la société des Attractions touristiques du Québec.

Les gagnants seront connus en novembre lors du Sommet du tourisme :

Le festival maintient son partenariat avec l’école de cirque des Iles ainsi que les trois axes de sa programmation, soit un volet québécois, un volet international et un volet familial.

Le calendrier des activités sera dévoilé en mars prochain.

ACTUALITES Politique

Prises de positions pour le bloquiste Guy Bernatchez dans des dossiers madelinots

Le candidat du Bloc Québécois dans le comté, Guy Bernatchez, qualifie d’annonce électorale celle d’une construction d’un traversier pour la desserte les Îles-Souris par les libéraux, sans consultation auprès de la population.

Il déplore que le gouvernement fédéral n’ait pas lui-même consulté la population, ni invité la CTMA dans l’élaboration des plans avec le chantier Davie, retenu pour le contrat, en ajoutant qu’il aurait exigé sans relâche du ministre des Transports une garantie quant à l’écoute des besoins exprimés.

Dans le dossier d’aire marine protégée aux Îles, le bloquiste compte prendre le pouls des pêcheurs à l’occasion des consultations publiques prévues cet automne avant de prendre une position claire qui reflète la volonté du milieu :

Guy Bernatchez propose de créer un nouveau centre de recherche fédéral, spécialisé sur le phénomène de l’érosion des berges pour mieux soutenir et étoffer les projets de protection des berges déposés par le territoire.

Si un nouveau centre de recherche régional était approuvé par Ottawa, le candidat voit d’un bon œil qu’il se greffe au Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritime, déjà implanté aux Îles :

Le candidat du Bloc prend aussi position en faveur d’une chasse commerciale au phoque gris dans le golfe et à Brion, et promet qu’advenant son élection, il fera pression sur Ottawa pour développer des marchés pour les produits du loup-marin.

ACTUALITES Municipalité Sports

Comptoir-lunch du Centre Multisport Desjardins: Employés syndiqués ou privés ?

Le syndicat des employés de la Municipalité des ÎIes demande à son employeur que l’opération du comptoir-lunch du Centre Multisport Desjardins soit opéré par ses membres, plutôt que confiée au privé.
Selon le syndicat, la Municipalité dérogerait aux critères du programme de subventions gouvernementales issu du Fonds des petites collectivités, qui finance l’aire de restauration de 105 places assises, avec permis d’alcool, à condition qu’elle soit opérée par des employés municipaux.
Au terme d’un appel de soumissions, la concession a été octroyée à l’entrepreneure Cindy Landry, qui versera 33 mille dollars sur trois ans à la municipalité, alors que le président du syndicat, Gilles Turbide, considère que la rentabilité du service pourrait servir au maintien de bons emplois :

Le maire Jonathan Lapierre réplique qu’une perte de subvention liée à une sous-traitance du comptoir-lunch est possible, mais loin d’être automatique.
Il précise que s’il devait y avoir retranchement d’un pourcentage de la subvention globale, qui resterait à être négocié, le montant ne dépasserait pas les 100 mille dollars, une somme qu’il estime inférieure à ce que coûterait l’embauche de deux ou trois employés municipaux :

Alors que le syndicat suggère à la Municipalité de donner l’exemple qu’elle prêche à l’intérieur de sa Stratégie d’attraction des personnes en créant des emplois attrayants, le maire répond qu’aucun emploi ne se perd puisque le secteur privé doit aussi embaucher.

ACTUALITES Culture Divers Tourisme

Une autre édition réussie pour le festival Contes en Iles

La poussière retombe tranquillement pour les organisateurs du festival Contes en Iles après une dix-huitième édition réussie.

La semaine dernière, environ six mille personnes ont pu s’immiscer dans les univers éclatés et variés des différents conteurs en provenance de trois pays.

Dans son bilan, la responsable des communications et des finances du festival, Céline Lafrance, s’est dit satisfaite de l’achalandage pour l’ensemble de la programmation.

Le directeur artistique de Contes en Iles, Nicolas Landry, confirme que la Veillée Traditionnelle, une nouveauté cette année qui a dépassé les attentes des organisateurs, est là pour rester.

Le festival s’est déroulé dans la bonne humeur, malgré la température froide lors de la Grande nuitée de samedi.

L’événement qui marque le prolongement de la saison touristique a attiré cette année de nombreux visiteurs.

ACTUALITES Communication Insularité

Internet haute vitesse: Le ministre de l’Économie veut mettre de la pression sur le RICEIM

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, entend faire pression sur le Réseau intégré de communication électronique des Îles, afin d’accélérer le branchement de DÉRYtélécom à la fibre noire du COGIM.

Selon lui, si le distributeur obtient rapidement la confirmation d’un accès à sa propre fibre dans le câble sous-marin, qui reste à être allumée au moyen d’équipements sur mesure dont la fabrication peut prendre plus de 18 mois, DÉRYtélécom pourrait néanmoins livrer le service internet en août 2020.

Il compte suivre attentivement les négociations entre le RICEIM et DÉRYtélécom qui est prêt à investir 600 mille dollars pour se brancher, et il s’engage à intervenir financièrement dans le volet infrastructures du projet, afin d’éviter une surcharge tarifaire de 20 dollars par mois aux Madelinots:

D’autre part, Pierre Fitzgibbon souligne que le dossier de la réparation ou du remplacement des câbles de fibre optique du RICEIM sera abordé au prochain conseil des ministres, prévu pour la semaine prochaine.

ACTUALITES Divers Municipalité Sécurité publique

Distinctions nationales pour trois Madelinots

Trois Madelinots ont été honorés à l’Assemblée nationale, dimanche, dans le cadre de la Journée de reconnaissance des pompiers.

Le citoyen, Gaston Déraspe et le directeur du Service incendie, Joël Sauvé, ont reçu des mains de la ministre de la Sécurité publique la citation de reconnaissance pour leurs actions bienveillantes lors de l’incendie qui a ravagé le HLM de Havre-aux-Maisons le 29 novembre dernier.

Joël Sauvé souligne que M. Déraspe, qui a éteint le premier foyer d’incendie sur la cuisinette d’un des appartements de la résidence, avant de fermer la porte du logement, a considérablement ralenti la propagation des flammes qui s’étaient étendues jusque dans l’entre-toit du bâtiment.

Gaston Déraspe s’est dit touché par la distinction reçue, lui qui visitait le Parlement de Québec pour la première fois:

Photo : Valérie Sauvé

De son côté, la technicienne en prévention incendie, Nathalie Arseneau, a reçu la citation d’honneur du ministère pour souligner ses 20 années de services :

La Municipalité des Îles a aussi reçu le prix Mérite, dans la catégorie Réponse aux sinistres, pour sa rapidité d’intervention lors de la tempête de novembre dernier.

ACTUALITES Divers Sécurité publique

Exercice des Forces armées et de la Garde-côtière dans la Baie de Plaisance

L’armée canadienne procédait, hier soir, à des exercices de sauvetage en mer avec l’avion Hercule C-30, qui impliquaient des calculs de précision aériens dans le cadre d’une formation pour trois sauveteurs parachutistes.

Il s’agit d’un quatrième exercice du genre dans la dernière année aux Îles, puisque la branche locale de la Garde-côtière canadienne dispose d’une unité de recherche et de sauvetage, mise à contribution pour la récupération des sauveteurs parachutés entre Cap-aux-Meules et l’Île d’Entrée.

À bord du Baie de Plaisance, le nouveau bateau d’intervention de la Garde-côtière aux Îles, les officiers pratiquent de leur côté les méthodes de récupération de personnes à bord, qu’ils repèrent au moyen de fusées éclairantes, de couleur jaune pour signifier qu’il s’agit bien d’un exercice.

Le jour, la signalisation est assurée par des balises fumigènes, alors que les fusées éclairantes rouges sont utilisées dans de véritables cas de détresse.

En plus des trois parachutistes, qui se lançaient à l’eau à chaque passage circulaire de l’avion, les pilotes perfectionnaient  la précision avec laquelle ils peuvent larguer des équipements de survie, comme une pompe à eau ou du matériel de premiers soins, dans des situations de navires en perdition.

Photo: Jonathan Patton

ACTUALITES Municipalité

La municipalité s’entend avec Ottawa sur un dédommagement pour le bris d’aqueduc de 2017

La Municipalité des Îles adoptait, en séance ordinaire du conseil mardi, une entente de règlement à l’amiable accompagnée d’une quittance du gouvernement fédéral, liée au bris d’aqueduc majeur de février 2017.

En mars de la même année, la municipalité exigeait un dédommagement de 50 mille dollars d’Ottawa pour couvrir des dépenses occasionnées par la rupture d’une conduite d’eau qui se trouvait sous la gestion de Pêches et Océans Canada, au quai de Cap-aux-Meules.

Le bris était à l’origine, par effet de coups de bélier, d’autres ruptures de tuyau qui avaient fait baisser drastiquement le niveau du réservoir d’eau potable, au point de forcer les autorités à déployer des mesures d’urgence.

Une restriction sévère de consommation avait été imposée durant quelques jours sur l’Île Centrale, et le  ministère avait envoyé des bouteilles d’eau et des spécialistes par avion, pour participer au redressement du réseau.

Le conseil municipal adoptait, hier, une entente de règlement de 24 mille dollars en évitant l’implication des tribunaux.

ACTUALITES Divers Environnement

Septembre un peu plus frais qu’à l’habitude!

Septembre a été légèrement plus frais qu’à l’habitude cette année.

Aux Îles, la moyenne des températures enregistrée le mois dernier s’établie à 12 virgule sept degrés Celsius.

C’est un peu plus d’un degré sous les normales saisonnières.

Le météorologue d’Environnement Canada, Simon Legault, souligne que partout dans la province, l’été s’est achevé de façon un peu abrupte, notamment à cause du mercure qui a chuté au début septembre :

Quant aux précipitations, l’archipel a reçu 92 millimètres de pluie, quatre de moins que la normale.

En ce qui a trait aux faits météorologiques marquants du mois, c’est le passage dans le Golf de l’ouragan Dorian, qui a retenu l’attention les 7 et 8 septembre.

Octobre devrait imiter septembre, selon Simon Legault :

Les précipitations pourraient toutefois être supérieures aux normales, particulièrement dans le sud et l’ouest de la province.

Enfin, le météorologue rappelle qu’avec octobre, il faut aussi s’attendre, sous peu, à une première bordée de flocons.

ACTUALITES Municipalité

Une assemblée franche et raisonnable entre le conseil municipal et les citoyens de Havre-Aubert

Plus de 300 citoyens se sont rendus à la convocation du conseil municipal à Havre-Aubert, lundi, pour non seulement écouter les élus municipaux sur différents enjeux, mais aussi pour exprimer leurs questionnements.

La soirée a commencé par une présentation de la structure organisationnelle et opérationnelle des effectifs municipaux, coordonnés avec les différents services d’intervention en cas de mesures d’urgence, pour éclaircir les prises de décisions durant le passage de la tempête Dorian au début septembre.

Le directeur général de la Municipalité des Îles, Serge Rochon, a mentionné que le post mortem de la gestion des mesures d’urgence fera l’objet d’un rapport une fois complété, et que les critiques soulevées seront examinées dans un effort d’amélioration pour une prochaine fois :

L’ambiance est restée calme la plupart du temps, mis à part quelques citoyens émotifs par rapport à des problématiques leur étant spécifiques, comme l’état de certaines routes.

D’autres ont questionné la reconnaissance de leur conseillère Suzie Leblanc au sein du conseil, ce à quoi l’ensemble des élus, dont Roger Chevarie du village de Fatima, ont répondu que tous les conseiller sont sur le même pied :

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, et la conseillère de Havre-Aubert, ont préféré réserver leurs commentaires pour plus tard.

Sur un ton cordial et respectueux, les deux élus ont exprimé des versions différentes de l’accessibilité pour les conseillers à certains documents techniques relatifs à l’état des routes au printemps, préalablement à un vote de résolution sur la priorisation des chemins à réparer dans l’année.

ACTUALITES Communication Insularité

Internet haute vitesse: L’équité des tarifs passe par un soutien gouvernemental selon DÉRYtélécom

Les Madelinots paieraient 20 dollars de plus par mois pour leur forfait internet haute vitesse, comparativement aux autres clients de DÉRYtélécom du Québec, si rien n’est fait pour améliorer l’accès aux câbles sous-marins.

Le distributeur chargé de fournir le service dans l’archipel d’ici le 30 août 2020 en appelle au gouvernement  afin qu’il tienne son engagement, pris lors de l’annonce de 2018, de subventionner le transport de bande passante plutôt que de compter sur une entente entre deux concurrents.

La directrice au marketing de DÉRYtélécom, Nathalie Gagnon, illustre l’impossibilité pour l’entreprise privée de subventionner elle-même les frais d’exploitation plus élevés qu’ailleurs, liés à l’infrastructure du COGIM, en spécifiant qu’une solution pour l’accès ferait disparaître le surplus tarifaire imposé aux Madelinots :

Devant l’achoppement des négociations avec Bell pour l’utilisation de leur lien de fibre optique dans le câble, l’entreprise a déjà proposé au RICEIM d’allumer son propre lien, en déboursant 600 mille dollars supplémentaires.

Selon le coordonnateur principal au développement des affaires chez DÉRYtélécom, Pierre Leblanc, le branchement à la fibre noire permettrait un meilleur contrôle de la bande passante évolutive, à un coût suffisamment raisonnable pour éliminer la tarification supplémentaire, mais commanderait des délais de 18 mois :

Pointé du doigt il y a deux semaines par les élus et les partenaires locaux pour un manque de transparence concernant les détails de l’évolution des travaux terrestres, DÉRYtélécom lançait mardi un site web détaillé, destiné à répondre aux interrogations du milieu.

ACTUALITES Démographie Économie Emploi Insularité

Panorama des régions : Des nouvelles des Îles!

La Communauté maritime des Îles de la Madeleine a connu une légère croissance démographique entre 2016 et 2018, selon les plus récentes données de l’Institut de la statistique du Québec.

Dans son Panorama des régions 2019, publié en septembre, la population de l’archipel, chiffrée à 12 mille 508 personnes en 2016, est passée à 12 mille 551 deux ans plus tard.

La géographe de l’ISQ, Marie-Hélène Provençal, explique qu’il ‘agit d’une tendance légèrement inversée, si l’on se compare avec les années antérieures :

D’autre part, c’est l’archipel qui enregistre la plus importante hausse du revenu disponible par habitant, à l’échelle provinciale.

Une bonne nouvelle que Madame Provençal attribue à la vitalité économique des Îles :

L’archipel compte, à même sa population, environ 65 pour cent de travailleurs, âgés entre 25 et 65 ans.

Mentionnons que le Produit intérieur brut a reculé d’un peu plus de trois pour cent dans la région Gaspésie-Les Îles, une baisse que l’on attribue à la fin de grands chantiers de construction.

Par contre, tous les autres secteurs économiques, principalement la pêche, sont en croissance, vu les saisons records connues récemment.

ACTUALITES Divers Sûreté du Québec

Accident mortel dimanche matin à Étang-du-Nord

Un accident de la route a coûté la vie à un Madelinot dimanche matin à Étang-du-Nord, au sortir d’une courbe près du chemin Chiasson.

Une enquête est ouverte du côté de la Sûreté du Québec, qui a reçu l’appel vers six heures du matin mais ne peut compter sur aucun témoin jusqu’ici pur éclaircir les causes de l’accident.

Le sergent Claude Doiron mentionne que toutes les hypothèses sont considérées, et que les résultats de l’autopsie et des tests pathologiques permettront peut-être d’éclaircir les circonstances du drame :

L’intervention des pompiers a été nécessaire pour sortir l’homme de 46 ans du véhicule qui a effectué une sortie de route.

Jusqu’ici l’enquête ne démontre pas qu’un autre véhicule aurait pu être impliqué dans l’accident.

ACTUALITES Divers Sports

Alexis Loiseau met fin à sa carrière de joueur de hockey professionnel

À 25 ans, le hockeyeur madelinot Alexis Loiseau prend sa retraite comme joueur professionnel pour se réorienter dans le domaine de l’administration d’équipes sportives.

Celui qui a quitté l’archipel à seulement 11 ans pour évoluer dans le mineur à Mont-Joli et à Trois-Rivières avant de rejoindre l’Océanic de Rimouski, avec qui il remportait la Coupe du Président lors de sa dernière année, conclut un parcours qui l’a fait évolué dans la Ligue Américaine ainsi qu’en Europe.

Alexis Loiseau confie qu’il gardera un souvenir impérissable de ses années à Rimouski, où il est devenu capitaine de l’Océanic, ainsi que de sa participation au camp d’entrainement des Oilers d’Edmonton en 2015, aux côtés de la superstar Connor McDavid :

Il compte entreprendre des études pour éventuellement se tailler une place dans des fonctions administratives sur la scène sportive, lui qui peut déjà compter sur un vaste réseau de contacts dans le milieu :

Récemment mariés, Alexis Loiseau et son épouse habitent maintenant à Québec.

De retour après presque trois ans en Europe, où il a évolué dans des équipes d’Allemagne, du Danemark et de Slovaquie, il prévoit revenir plus régulièrement dans son archipel natal.

 

Alexis Loiseau et Connor McDavid en 2015

Alexis Loiseau et son épouse Jennylie Servant

Alexis Loiseau dans ses jeunes années dans le mineur

ACTUALITES Économie

Céline Chevarie quitte la Coop IGA l’Unité pour d’autres défis

Après trois ans au poste de directrice générale du magasin Coop IGA de Lavernière, Céline Chevarie quittera officiellement ses fonctions en janvier.

Afin de mieux concilier sa vie familiale et sa vie professionnelle, en plus de retrouver le monde des finances où elle évoluait avant son arrivée dans le secteur de l’alimentation, Mme Chevarie deviendra la prochaine directrice de la succursale locale de la Banque nationale du Canada.

Elle accompagnera au besoin la personne qui lui succédera, jusqu’à la prochaine assemblée générale annuelle de la coopérative, en plus d’avancer le plus possible les négociations de la prochaine convention collective des employés, qui arrive à échéance en décembre :

De son côté le président du conseil d’administration, Luc Jomphe, affirme que le passage de Mme Chevarie est marqué par une croissance de l’entreprise, qui affichait en mars un chiffres d’affaires de presque 20 millions de dollars, et qui offre un défi attrayant pour la prochaine direction générale :

Avec une équipe de 120 employés, les besoins d’effectifs sont comblés, malgré le phénomène de rareté de main d’œuvre.

Céline Chevarie se dit fière des efforts de rapprochement entre les employés et les membres, grâce notamment à des incitatifs favorisant l’appartenance au magasin, ainsi qu’à l’implantation de formations en service à la clientèle.

ACTUALITES Communication Divers

Nouvelle recrue à la salle des nouvelles de CFIM

La salle des nouvelles de CFIM est heureuse d’accueillir Raphaël Lapierre, 26 ans, originaire de Jonquière au Lac-St-Jean avec des racines à Grande-Entrée, du côté de son père, Rosario à Ernest Lapierre.

Fort d’une formation collégiale en Arts et technologies des médias, il complète actuellement sa maîtrise en Sociologie à l’Université Laval, en rédigeant un mémoire touchant  aux notions d’éthique journalistique.

Le jeune homme de 26 ans, qui a voyagé à maintes reprises dans l’archipel depuis son enfance, s’intéresse particulièrement aux enjeux du développement régional :

Il souligne qu’il caressait depuis longtemps le projet de s’établir aux Îles, et considère comme un signe du destin l’obtention du poste de journaliste au son de la mer, à temps plein, pour s’impliquer au sein de la communauté :

Il succède à la journaliste de longue date, Hélène Fauteux, qui n’est plus à l’emploi de la radio communautaire depuis le 24 juillet dernier.

La station CFIM n’a émis aucun commentaire public, jusqu’à présent, sur le départ de la journaliste de 33 ans de carrière.

ACTUALITES Politique

La candidate Lebouthillier arrime la plateforme libérale aux enjeux de la région

La candidate libérale aux élections fédérales, Diane Lebouthillier, annonce que son parti ferait passer le nombre de semaines maximum de prestations d’assurance-emploi pour maladie de 15 à 26 semaines s’il est élu.

La députée sortante dit s’en remettre à l’expertise des médecins pour éviter les abus ou les demandes injustifiées, et estime que la limite actuelle pour des personnes atteintes de maladies graves est insuffisante, et qu’il ne s’agit pas de fragiliser l’accès, déjà difficile, à la main d’œuvre pour les employeurs :

Elle affirme aussi que les libéraux augmenteraient de 160 millions de dollars, dans un nouveau mandat, les investissements dans les ports pour petits bateaux, en rappelant que le gouvernement Trudeau a investi une enveloppe ponctuelle de 250 millions de dollars sur deux ans en 2016:

Quant à la promesse de protéger 25 pour cent des aires marines et terrestres du pays d’ici 2025, elle dit que malgré l’annonce en mai du ministre des Pêches qui modifiait la Loi sur les Océans pour interdire systématiquement la pêche industrielles détruisant les fonds marins dans toutes AMP, les communautés seront consultées afin de trouver un compromis :

La députée sortante chiffre à 500 millions de dollars les investissements fédéraux dans le comté au cours des quatre dernières années, que ce soit au niveau des infrastructures ou par des programmes de soutien au revenu, sans inclure le coût du prochain traversier, qui est en cours de négociation.

ACTUALITES Environnement Municipalité

Mission d’échanges en France au sujet des matières résiduelles en milieux insulaires

Un an après des visites d’échanges entourant la transition énergétique, une délégation madelinienne s’est rendue dans les Îles du Ponant, au nord de la Bretagne, cette fois au sujet de la gestion des matières résiduelles.

Organisée par le Centre de recherche en milieu insulaire et maritime et la Communauté maritime, la mission, à laquelle Attention FragÎles était aussi convié, a permis de visiter des installations élaborées d’écocentres et de déchetteries, où la notion d’économie circulaire est en pleine effervescence.

La gestionnaire de projets et du marketing au CERMIM, Isabelle Cummings, mentionne que la déchetterie de Belle-Isle-sur-mer exploite un nombre impressionnant de filières de valorisation des déchets et que l’usine de gazéification NAODEN permet la valorisation énergétique du compost :

De son côté, la directrice d’Attention FragÎles, Marie-Ève Giroux, souligne que le caractère insulaire de l’association d’une quinzaine d’îles du Ponant, qui comptent à peu près la même population que les Îles-de-la-Madeleine, est reconnue et solidement soutenue par le gouvernement français.

Afin de financer les infrastructures de gestion des matières résiduelles, les Îles françaises mettent aussi les nombreux touristes à contribution :

La délégation madelinienne a aussi échangé avec le parc marin et Réserve de la biosphère de l’Unesco d’Iroise en plus du Parc régional d’Armorique.

Une délégation française visitera l’archipel madelinot en 2020, intéressée par les concepts de la Matériauthèque, de béton vert et de récupération de cordage pour créer des tapis d’absorption d’huile mécanique.

ACTUALITES Éducation

Vers une fin des commissions scolaires, la réaction de la CSÎ

La Commission scolaire des Îles s’inquiète des possibles répercussions, particulièrement sur la réussite de sa clientèle, dans la foulée du dépôt, la semaine dernière, du projet de loi 40 du ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge.

Visant notamment à transformer les commissions scolaires en centre de services, la réforme annoncée soulève de nombreuses réactions mitigées.

Pour la présidente de la CSÎ, Francine Cyr, le projet de loi se limite surtout à des réorganisations administratives, alors qu’elle estime que les priorités du ministre auraient dû être ailleurs :

Avec la réforme Roberge, le gouvernement souhaite aussi abolir les élections scolaires, qui ont d’ailleurs fait la manchette ces derniers temps, considérant surtout leur faible taux de participation.

Selon Francine Cyr, on aurait toutefois pu davantage miser sur la promotion de cet exercice de démocratie, au lieu de jeter le bébé avec l’eau du bain :

Le mandat des commissaires prendra fin le 29 février 2020.

Un comité conseil sera ensuite mis sur pied et siègera jusqu’à la fin juin, afin de faciliter la transition et la mise en place d’un conseil d’administration en bonne et due forme, tel qu’indiqué dans le projet de loi visant l’abolissement des 72 commissions scolaires de la province.

ACTUALITES Économie Éducation Emploi Jeunes

Fin de parcours pour 4 jeunes sur La Route du boulot

Le Carrefour Jeunesse-emploi des Îles soulignait, cette semaine, la fin du parcours de quatre jeunes, dans le cadre de son programme La route du boulot.

Il s’agit de Maude Poirier, Méghann Giroux, Kathleen Chevarie, ainsi que de Michael Leblanc.

La coordonnatrice du projet, Martine Turbide, précise qu’ils représentent la moitié de la cohorte de départ, mais qu’ils font désormais partie de la vingtaine de jeunes Madelinots ayant complété le programme au fil des ans :

Les employeurs qui les ont accueillis sont La Moule du large, la Boulangerie Régionale, Aucoin des sangliers et Atelier Iso.

Tant les entrepreneurs que les participants semblent avoir apprécié la formule, qui arrive à échéance cette année, puisque son financement était accordé sur une base triennale.

Cependant, la coordonnatrice et le directeur général du CJE local, Nicolas Arseneau, assurent qu’on travaille déjà sur un projet du genre :

La route du boulot bénéficie aussi de la contribution financière de Service Canada, qui offre notamment une prime de 500 dollars, aux participants ayant complété le programme.

ACTUALITES Éducation Jeunes Santé

Des jeunes du primaire pour la non-violence exposés à la Place des Îles

La Table de concertation sur la violence des Îles visitait, du 25 septembre au 2 octobre, les services de garde des écoles de Grande-Entrée, Havre-aux-Maisons, Fatima et Bassin pour une activité de sensibilisation.

Après une séance de discussion sur les mérites de la paix, les jeunes étaient invités à écrire ou à dessiner un engagement qu’ils comptaient prendre pour promouvoir la non-violence et une attitude positive dans leur quotidien.

L’organisatrice communautaire au CISSS des Îles, Nathalie Bourgeois, souligne que les résultats de l’activité de réflexion ont été affichés hier, au lendemain de la Journée internationale de la non-violence du 2 octobre, au Centre d’achats Place des Îles pour une semaine :

Il s’agit d’une troisième activité annuelle organisée par la Table afin de souligner la journée internationale de la non-violence dans l’archipel.

L’organisation a également créé un prix annuel pour souligner l’esprit sportif dans l’archipel, qui a été remis pour la première fois cette année à l’équipe pee-wee des Îles lors du dernier tournoi de hockey de la Coupe Desjardins :

La Table de concertation sur la violence regroupe la Sûreté du Québec, le CISSS des Îles, ainsi que les organismes l’Accalmie, l’Embellie, le CALACS, le CAVAC, Homme et gars, l’Éclaircie, la Sentinelle et la Commission scolaire des Îles.

Photo: Table de concertation sur la violence des Îles