Dernières nouvelles

ACTUALITES Justice Politique

Meilleur accès à la justice pour les Madelinots

Le seuil de revenu annuel maximum pour accéder à l’aide juridique est rehaussé de 20 pour cent pour les Madelinots, en vertu de la reconnaissance du décret sur l’insularité.

Les personnes seules dont le revenu annuel brut est inférieur à 26 mille 208 dollars et à 42 mille 975 dollars si la personne est en couple avec au moins deux enfants pourront désormais profiter des services gratuits d’un avocat.

Selon le député des Îles, Germain Chevarie, l’inclusion de l’archipel dans la liste des régions éloignées profitant de l’admissibilité élargie, en vertu de la Loi sur l’aide juridique, représente un investissement d’environ 40 mille dollars par année pour le ministère de la justice :

De son côté, l’avocat de l’aide juridique aux Îles, Sébastien Caron, se réjouit de l’annonce en soulignant que ce sont 26 personnes qui ont vu leurs demandes refusées entre 2007 et 2013, qui seraient désormais admissibles:

D’autre part, une personne qui ne serait pas admissible à l’aide juridique gratuite en raison de son revenu annuel trop élevé, pourrait tout de même y avoir accès moyennant une contribution variant entre cent et 800 dollars.

ACTUALITES Économie Environnement patrimoine Pêche Politique

Réaction mitigée aux annonces concernant l’île Brion

Les réactions aux annonces ministérielles concernant l’île Brion sont mitigées.
L’Association des chasseurs de phoques intra-Québec est notamment déçue du processus de consultation publique du BAPE qui s’enclenche, sur la possibilité de permettre la chasse sur certaines portions du littoral de la réserve écologique.
Son président, Jonathan Vigneau, explique qu’il espérait plutôt un projet pilote de capture des phoques gris, pour approvisionner Total Océan :
Quant à la mise à jour du programme éducatif de la réserve écologique, son auteur, la biologiste Lucie d’Amours, se questionne sur la façon dont le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques s’y prendra pour rétablir les ponts avec ses partenaires de la communauté.
Elle souhaite que sa démarche soit assortie- tout comme pour le processus du BAPE, d’ailleurs- d’une programmation scientifique :
Lucie d’Amours se déclare également déçue de la perte du patrimoine bâti de l’île Brion, laissé à l’abandon depuis des décennies, et de son remplacement par de nouvelles constructions.

ACTUALITES Économie

Nouveau levier financier pour les femmes et les autochtones

Les femmes et les autochtones entrepreneurs de la région ont accès à un nouveau levier financier.

C’est que l’initiative Soutien aux petites entreprises, du Réseau des SADC et CAE, est bonifiée de plus d’un virgule trois millions de dollars.

La député de la Gaspésie et des Îles et ministre du Revenu national, Diane Lebouthilier, en a fait l’annonce mercredi, à Gaspé.

Le directeur général de la SADC locale, Daniel Gaudet, souligne que cette contribution vient bonifier un programme déjà existant :

Il se réjouit de constater que les retombées du Soutien aux petites entreprises sont reconnues par le gouvernement :

En deux ans, environ 800 entreprises ont bénéficié du programme, créant plus de mille emplois et assurant le maintien de près de huit mille autres, en région.

Dans l’archipel, Daniel Gaudet estime que la mesure a aidé environ 50 entrepreneurs.

Au fil des dernières années, au-delà d’un millier d’initiatives dédiées aux femmes et aux autochtones ont obtenu le soutien des SADC et CAE du Québec.

ACTUALITES Énergie Environnement

Hydro-Québec donne la réplique à l’Union des consommateurs sur le projet éolien de la Dune-du-Nord

Hydro-Québec défend la rentabilité du projet de parc éolien de la Dune-du-Nord, qui permettrait selon elle d’économiser 26 millions 600 mille dollars sur les 20 ans du contrat de service.

Selon sa responsable des relations avec le milieu, Anick Dumaresq, les deux éoliennes, d’une capacité conjointe de six mégawatts, permettront d’éviter l’utilisation de cinq millions de litres de mazout par année, soit plus de 30 millions de litres d’ici le branchement du câble d’alimentation sous-marin.

Malgré la faible portion de la demande énergétique madelinienne qui sera comblée par le parc éolien après le raccordement des Îles au réseau intégré, à partir de 2025, Mme Dumaresq souligne la diminution annuelle de 20 pour cent des émissions de GES d’ici là, et l’acquisition d’expertise liée au projet :

D’autre part, cette semaine, l’Union des consommateurs demandait à la Régie, d’obliger Hydro-Québec à inclure les recommandations du Bureau d’audiences publiques en environnement dans son dossier d’approbation. La porte-parole de la Société d’État affirme que c’est plutôt au promoteur à s’assurer du respect des exigences gouvernementales en environnement :

Pour ce qui est de l’établissement d’un microréseau, Hydro-Québec soutient qu’il s’agit avant tout d’un projet de développement énergétique innovant.

La Société d’État se félicite qu’il permette également le maintien de 80 emplois aux Îles, après le branchement du câble sous-marins.

ACTUALITES Environnement

Érosion : Le Comité ZIP veille à la prévention de nos milieux fragiles

Le Comité ZIP des Îles obtient près de 50 mille dollars, pour un projet de restauration et de mise en valeur de milieux côtiers.

L’aide financière, qui provient du programme Interactions communautaires, destiné à conserver ainsi qu’à améliorer l’écosystème du St-Laurent, représente environ 66 pour cent du coût total du projet.

Jean-Philippe Dinelle, le chargé de projet au Comité ZIP, explique qu’on tentera de freiner l’érosion du littoral selon une approche plus préventive que curative.

L’initiative permettra de réaliser des aménagements sur quatre secteurs ciblés comme prioritaires :

Il s’agit d’une suite logique aux bancs d’essais réalisés par l’organisme, il y a quelques années.

Visant aussi à protéger le littoral de l’érosion, ces travaux avaient démontré que les méthodes souples sont efficaces quant à la protection et à la restauration des milieux dunaires :

Jean-Philippe Dinelle souligne qu’en plus des travaux sur le terrain, le projet contient un volet sensibilisation qui s’adressera aux principaux utilisateurs des milieux dunaires et mettra en valeur les meilleures pratiques afin de préserver ces milieux fragiles.

ACTUALITES Transport

Le Havre-aux-Basques sera doté d’une caméra de surveillance

Le ministère québécois des Transports est en appel d’offres pour l’achat d’une douzaine de caméras de surveillance de son réseau routier de l’Est du Québec.
Une de ces caméras sera installée à l’entrée du Havre-aux-Basque, du côté de la Martinique, pour assurer la sécurité routière du secteur.
Le chef de service du MTQ aux Îles, Rosaire-Gil Arseneau, précise qu’elle fonctionnera 24 heures sur 24, 365 jours par année :
Cela dit, la caméra de surveillance du Havre-aux-Basques sera principalement utilisée pour les opérations de déneigement.
Elle permettra des décisions plus rapides et éclairées, souligne M. Arseneau :
Cette première caméra de surveillance du réseau routier des Îles devrait être installée en décembre.
Rosaire-Gil Arseneau espère que d’autres secteurs problématiques de la route 199, comme ceux de la mine de sel et du pont du Détroit, en seront également dotés, éventuellement.

ACTUALITES Environnement Science

Expédition scientifique d’étudiants de l’ISMER en Arctique

Une équipe de six chercheurs de l’Institut des sciences de la mer de l’Université du Québec à Rimouski part pour trois semaines en Arctique afin d’y mesurer les impacts du réchauffement climatique.

Sous la supervision du professeur et spécialiste en géologie marine, Jean-Carlos Monterro-Serrano, des étudiantes à la maîtrise et au doctorat en océanographie prélèveront des carottes sédimentaires en fonds marins pour mesurer la réduction de la banquise et la fonte accélérée des glaciaires.

L’équipe de recherche monte aujourd’hui à bord du brise-glace Amundsen, de la Garde-côtière canadienne, dans le cadre de la programmation scientifique Arcticnet, un réseau regroupant une trentaine d’universités du pays.

L’expédition permettra d’analyser la composition minéralogique des sédiments, d’en mesurer la teneur en métaux lourds et en hydrocarbures et d’en suivre la progression au cours des derniers siècles.

Les carottes récoltées serviront de point de référence aux futures cohortes d’étudiants qui poursuivront la caractérisation des fonds marins de l’Arctique, qui permettra aussi de déterminer l’impact du transport maritime sur le phénomène du réchauffement climatique.

ACTUALITES Économie Environnement Pêche Politique

Mandat du BAPE sur l’accès de Brion aux chasseurs de phoques

Le Bureau d’audiences publiques en environnement se penchera sur la demande du milieu pour une modification de zonage du littoral de la réserve écologique de l’île Brion, afin d’y permettre la chasse aux phoques gris.
C’est ce qu’annonce la ministre québécoise du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, Isabelle Melançon.
En conférence de presse, cet après-midi à Havre-aux-Maisons, elle a précisé que le BAPE, qui débutera son mandat le 24 septembre, devra soumettre ses recommandations pour, au plus tard, le 21 décembre:
Le conseil des ministres aura lui-même à se prononcer, par la suite, sur les recommandations du BAPE.
Parallèlement, un comité de gestion mixte, composé de représentants ministériels et locaux, coordonnera les travaux de mise à jour des infrastructures d’accueil de l’île Brion et la relance de son programme éducatif:
De plus, Isabelle Melançon annonce une aide financière de 71 mille dollars,
de la part de RECYQ-QUÉBEC, pour trouver des débouchés, aux Îles, pour les vieux cordages de pêche et les résidus de tissus composés de polyester.
Le CERMIM, le Centre de recherche sur les milieux insulaires et maritimes, mènera des tests pour en faire des absorbants pétroliers.

ACTUALITES Économie Emploi Tourisme

Vers une saison record pour le CTMA traversier?

La CTMA enregistre une progression de sept pour cent du nombre de passagers transportés sur le traversier Le Madeleine, entre la mi-juin et la fin juillet.
Il s’agit d’une progression de près de deux mille 600 personnes par rapport à la même période de l’an dernier.
Il ressort de son bilan préliminaire de la saison que l’achalandage de la seule période du 15 juin au premier juillet a fait un bond de 20 pour cent.
De plus, depuis le 12 juillet, l’horaire entre Cap-aux-Meules et Souris est de 13 allers-retours par semaine.
En date d’hier, la CTMA avait déjà ajouté le même nombre de voyages de nuit supplémentaires que pour l’ensemble de la saison 2017.
Notons que l’entreprise a développé un nouvel outil d’alertes pour aviser sa clientèle des traversés additionnelles à venir, par téléphone, courriel ou texto.
On peut s’y abonner sur le site www.ctmatraversier.ca.

ACTUALITES Environnement Municipalité Politique

Visite de la ministre Melançon: les attentes du maire

La Municipalité des Îles espère au moins trois annonces de la part de la ministre de l’Environnement du Québec, Isabelle Melançon, au cours de sa visite dans l’archipel, aujourd’hui.
Le maire, Jonathan Lapierre, explique que la communauté est notamment dans l’attente d’investissements dans les infrastructures de l’île Brion, la relance de son programme éducatif et la mise à jour de son plan de conservation.
Elle souhaite aussi une modification du zonage du littoral de la réserve écologique, pour y permettre la chasse aux pĥoques gris :
M. Lapierre s’attend également à ce que la ministre Melançon émette le certificat d’autorisation pour la construction du parc éolien dans l’habitat floristique protégé de la Dune du Nord :
De plus, la Municipalité des Îles demande à Québec de soutenir financièrement la mission d’Attention FragÎles, son interlocuteur privilégié en matière d’environnement depuis 20 ans.