ACTUALITES Économie Énergie Environnement

Une éolienne bien adaptée aux vents du large

Photo: Micha A Sacharewicz
Publié par Hélène Fauteux

Les promoteurs du parc éolien de la Dune du Nord sont à compléter l’analyse technique par modélisation de la turbine Senvion d’une puissance de trois virgule deux mégawatts.
Avec en main les données complètes du cycle de vent de février 2017 à février 2018, ils se déclarent confiants que cette machine de capacité moyenne soit la mieux adaptée à l’environnement du site choisi.
Hugo Bouchard, porte-parole du consortium Valeco- Plan A Infrastructure- Régie inter-municipale de l’énergie, explique qu’elle sera soumise à de très forts vents du large, réguliers et constants tout à la fois :
Malgré l’absence d’obstacles source de turbulence sur la Dune du Nord, les deux éoliennes qui y seront érigées n’auront que 80 mètres de hauteur, ce qui est relativement bas par rapport à la moyenne des sites.
Hugo Bouchard précise que le manufacturier et les promoteurs du consortium travaillent actuellement à optimiser le design du parc éolien de l’archipel :
L’éolienne du turbinier Senvion est également certifiée pour le climat froid.
Elle fonctionne jusqu’à des températures de moins 30 degrés Celcius, et ce, sans considération pour le facteur vent.

Laisser un commentaire

1 commentaire

  • Les dangers pour les oiseaux dont nombreux sont d’espèces en voie de disparition sont-ils pris en compte, ainsi que le bruit, et l’effet sur la beauté du paysage? On ne parle pas de ces aspects négatifs et qui à mon sens rendent ce modèle inapproprié.
    Jamais d’autres options ne semblent avoir analysées, mises sur la table, malgré une consultation publique sur les énergies renouvelables et de nombreuses autres solutions amenées face aux dirigeants.