ACTUALITES Économie Environnement Insularité Municipalité Politique

Érosion: il y a urgence d’agir, selon le maire Lapierre

Publié par Hélène Fauteux
Îles de la Madeleine

La Communauté maritime des Îles estime entre 50 et 100 millions de dollars la constitution d’un fonds spécial pour contrer l’érosion des berges du territoire.
À ce propos, le maire, Jonathan Lapierre, se félicite de l’écoute positive qu’il a reçue des ministres de la Sécurité publique et du Développement économique régional, Geneviève Guilbeault et Marie-Ève Proulx, lors d’une rencontre à Québec, le 20 décembre.
Il dit que, dans la foulée de la tempête dévastatrice du 29 novembre, il y a urgence d’agir pour protéger les six segments de littoral priorisés par la commission municipale permanente contre l’érosion, dont la route de l’île d’Entrée, l’ancien dépotoir de Fatima et le secteur de la garderie La Ramée:
De plus, le maire affirme qu’il peut déjà compter sur l’appui du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités du Canada, François-Philippe Champagne :
Jonathan Lapierre demande aussi aux deux paliers de gouvernement de prendre en compte la capacité du milieu à contribuer à ces travaux de protection des berges contre l’érosion.
Quand on sait que la Municipalité doit assumer une part d’un virgule quatre million, pour le premier projet qui sera mené sur La Grave en 2020, au coût de cinq millions 400 mille dollars, il prévient que les autres investissements à prévoir seront difficiles à supporter.

Laisser un commentaire