ACTUALITES Économie Environnement Pêche Science

Les espèces aquatiques envahissantes sont sous contrôle

Photo: IML
Publié par Hélène Fauteux

L’intervention menée aux Îles en 2017, par Pêches et Océans Canada, pour éviter la propagation du Diplosoma, une espèce aquatique envahissante, semble avoir porté fruit.
Cet automne-là, ce type de tunicier était réapparu sous les quais de la marina de Havre-Aubert, après neuf années d’absence.
La biologiste Nathalie Simard, de l’Institut Maurice Lamontagne, explique qu’on n’en n’a trouvé aucune trace, lors du monitorage 2018 :
Quant à l’Ascidie jaune- la bête noire des aquaculteurs de l’Île-du-Prince-Édouard- elle est toujours présente dans le havre de pêche et la marina de Cap-aux-Meules, sauf sous les quais enduits d’une peinture antisalissure.
Un contrat de nettoyage des sections infestées a d’ailleurs été accordé au plongeur Mario Déraspe, tout juste avant Noël :
D’autre part, l’IML n’a capturé aucun crabe vert en 2018.
Nathalie Simard assure aussi que les populations de Botrylle étoilé et de Botryoïde violet, deux autres espèces de tuniciers, sont stables depuis quatre ans, dans les lagunes de Havre-aux-Maisons et de Grande-Entrée.

Laisser un commentaire