ACTUALITES Économie Énergie Environnement Justice Municipalité

Gastem ferme le dossier Ristigouche-Sud-Est

Photo: Le Devoir
Publié par Hélène Fauteux

Gastem n’en appellera pas de son revers en Cour supérieure dans l’affaire qui l’opposait à Ristigouche-Sud-Est.
Le 28 février, la juge de première instance, Nicole Tremblay, avait rejeté sa poursuite, engagée contre la petite municipalité gaspésienne il y a quatre ans.
Gastem se plaignait de voir ses droits de forage bloqués par un règlement municipal de protection des sources d’eau potable, adopté en 2013.
Or, selon la juge Tremblay, la Municipalité de Ristigouche Sud-Est était elle-même dans son droit d’établir une zone tampon, d’un rayon de deux kilomètres, entre un forage d’hydrocarbures et une source d’eau.
Le président de Gastem, Raymond Savoie, se limite à dire que le dossier est clos.
Comme rien ne bouge au Québec, dit-il, en matière de prospection gazière, son groupe a décidé de se tourner vers l’Ohio, au sud du Lac Érié.
Gastem doit rembourser une somme de 154 mille dollars à Ristigouche-Sud-Est, équivalant à la moitié de ses frais judiciaires, plus 10 mille dollars pour compenser une partie de l’investissement municipal dans un site Internet de socio-financement.

Laisser un commentaire