ACTUALITES Politique Santé

Germain Chevarie offre son appui à des citoyens désirant mourir dans la dignité

Publié par Annie Lapierre
Îles de la Madeleine

L’ancien député libéral des Îles, Germain Chevarie, a offert son appui moral aux deux citoyens qui sont actuellement en cour, afin d’avoir recours à l’aide médicale à mourir.

Celui qui a œuvré au sein de la commission parlementaire spéciale sur la question de mourir dans la dignité continue de suivre le dossier, même à la retraite, par intérêt personnel souligne-t-il.

Pour lui, les demandeurs, Nicole Gladu et Jean Truchon, tous deux atteints d’une maladie incurable et dégénérative, devraient avoir recours à l’aide médicale à mourir, même s’ils ne sont pas considérés comme étant en fin de vie :

Cependant, selon la législation fédérale adoptée en 2017, le décès du demandeur doit être au moins raisonnablement prévisible.

Germain Chevarie espère que les démarches de Nicole Gladu et Jean Truchon, en croisade contre les Procureurs du Canada et du Québec, porteront fruits.

Le Québec fut parmi les précurseurs à traiter et légiférer la question et ses citoyens font preuve d’une grande ouverture d’esprit, selon lui :

Pour l’ex-député Chevarie, le respect des autres conditions, par exemple la capacité pour le patient de prendre une décision libre et éclairée ou le caractère incurable de sa maladie, laisse déjà une certaine latitude quant à l’accès à l’aide médicale à mourir, sans la contraindre uniquement aux gens en fin de vie.

Laisser un commentaire