ACTUALITES Pêche Transport

Grue portique: L’APPIM dénonce et se défend de ne pas vouloir négocier

Publié par Antonin Valiquette

L’Association des pêcheurs propriétaires dénonce, dans une lettre publiée dans le Radar de vendredi, ce qu’elle considère comme une demande de contrainte politique de la part du Regroupement des usagers du port.

En entrevue sur les ondes de CFIM le 25 octobre, le président du Regroupement, Jocelyn Thériault, annonçait que sa nouvelle grue d’une capacité de 300 tonnes, financée par Québec, sera opérationnelle en septembre 2019.

Il ajoutait que devant le refus de l’APPIM de négocier les conditions d’utilisation de sa cale de halage, le Regroupement demande à la députée fédérale, Diane Lebouthillier, de faire exclure l’APPIM du bail d’accès à la cale par Transport Canada pour l’octroyer au Regroupement quitte à bâtir une nouvelle infrastructure de mise à l’eau.

La cale actuelle, qui appartient à l’APPIM, doit être renforcée et modifiée pour permettre aux plus gros navires tels les remorqueurs de la CTMA et les bateaux semi-hauturiers, de descendre à la mer ou de monter en cale sèche.

Dans sa lettre ouverte, le président de l’APPIM, Mario Déraspe, établi qu’une invitation formelle a pourtant été envoyée le 22 octobre au Regroupement des usagers pour discuter de la mise à niveau de la capacité de sa cale et de la gestion des infrastructures visées.

Mario Déraspe ajoute dans sa lettre que la sortie médiatique du président du Regroupement après réception de son invitation à négocier constitue un manque de respect envers les médias locaux et de la population.

Laisser un commentaire