ACTUALITES Énergie Environnement Insularité

Hydro-Québec reçoit les commentaires du milieu sur son projet de câble sous-marin

Publié par Antonin Valiquette
Îles de la Madeleine

Après avoir consulté les pêcheurs l’hiver dernier sur le futur tracé du circuit de câbles sous-marins d’alimentation électrique entre Percé et les Îles, Hydro-Québec recueillait, hier, les commentaires des usagers côtiers.

Les équipes de la Société d’État procèdent actuellement à l’analyse des courants et des fonds marins qui détermineront en 2020 l’emplacement du site d’atterrage, entre l’Anse aux Baleiniers et la plage du Corfu, et les scénarios de protection du circuit de 225 kilomètres fixé au fond de l’eau.

Le chef de projet, Louis-Philippe Bérubé, précise que le circuit composé de deux câbles électriques, et un de fibre optique, fera moins de dix pouces de diamètre et dont la partie terrestre sera totalement enfouie entre la mer et la centrale :

De son côté, la porte-parole Catherine Bujold, ajoute qu’en cas de bris, ou d’opérations de maintenance, ce sera la centrale thermique de Cap-aux-Meules qui assurera la redondance de l’alimentation électrique de l’archipel :

Hydro-Québec prévoit terminer ses études de caractérisation et le plan final du raccordement de l’archipel à son réseau intégré pour 2022, où on connaîtra finalement le coût du projet qui sera complété en 2025.

Le circuit d’une puissance de 80 mégawatts diminuera les coûts de production d’énergie de 25 pour cent par rapport à l’exploitation de la centrale tout en éliminant l’utilisation de 40 millions de litres de mazout par année.

Laisser un commentaire