ACTUALITES Justice Politique

Le juge Paradis autorise un dépouillement judiciaire

Publié par Hélène Fauteux

Le juge Denis Paradis de la Cour du Québec accepte la demande de la candidate libérale Maryse Lapierre, pour un dépouillement judiciaire des votes du premier octobre, dans la circonscription des Îles.
Mme Lapierre a perdu l’élection par seulement 18 voix, derrière le candidat élu, le péquiste Joël Arseneau.
L’avocat du Parti Québécois, Me Félix-Antoine Michaud, explique que le juge écrit, dans sa décision, que la situation dépasse le seuil de la frivolité, étant donné l’écart entre les 152 bulletins rejetés, et la majorité de M. Arseneau :
Cela dit, le juge Paradis n’a pas retenu les allégations de manque de sérieux et de nonchalance de la part de certains scrutateurs, ou de la directrice de scrutin, lors du dépouillement des urnes, le soir du premier octobre :
Le recomptage judiciaire débutera mardi à 13 heures, au palais de justice de Havre-Aubert.
Selon Me Michaud, son client, Joël Arseneau, est satisfait de la procédure, qui permettra, à son avis, de confirmer hors de tout doute, son élection au poste de député des Îles à l’Assemblée nationale.
Pour sa part, le Parti libéral du Québec n’a pas répondu à notre demande d’entrevue.

Laisser un commentaire