ACTUALITES Justice Politique

Le juge Paradis prend la requête de Maryse Lapierre en délibéré

photo: Ministère de la Justice du Québec
Publié par Hélène Fauteux

Le juge Denis Paradis de la Cour du Québec rendra sa décision cet après-midi à 15 heures 30, sur la recevabilité de la requête en dépouillement judiciaire, logée par la candidate libérale Maryse Lapierre.
Après avoir entendu les plaidoiries des avocats du Parti libéral et du Parti Québécois, ce matin au palais de justice de Havre-Aubert, le juge a décidé de prendre la cause en délibéré.
Mme Lapierre s’est classée deuxième derrière le candidat élu, le péquiste Joël Arseneau, avec seulement 18 voix de différence.
Dans sa demande de recomptage, présentée au tribunal, elle dit avoir des motifs raisonnables de croire qu’un scrutateur, ou la directrice de scrutin, a compté ou rejeté illégalement des bulletins de votes, ou a dressé un relevé de dépouillement inexact.
La demanderesse a notamment été informée, par son organisatrice de campagne, Guylaine Cyr, d’erreurs de ratification sur les listes des sections de vote 2, 3 et 4, lors du vote par anticipation du 23 septembre.
De plus, Maryse Lapierre a été informée par la scrutateur Gertrude Deveau Lapierre que le dépouillement du vote par anticipation, le soir de l’élection du premier octobre, a été fait avec nonchalance.
Mme Deveau Lapierre s’est déclarée mal à l’aise avec le processus, étant donné le manque de sérieux de certains scrutateurs, qui discutaient et riaient entre eux.
La candidate libérale appelle donc à un recomptage pour dissiper tout doute quant aux résultats exacts de l’élection.

Laisser un commentaire