ACTUALITES Communication Économie Insularité Municipalité Politique

La consolidation du réseau de fibre optique est urgente, insiste le maire

Photo: Diane Hébert
Publié par Hélène Fauteux

Le maire des Îles s’inquiète de la lenteur du gouvernement Legault à faire connaître son plan de match pour consolider le réseau sous-marin de fibre optique du territoire, malmené par l’érosion.
Jonathan Lapierre rappelle qu’une enveloppe de huit à 12 millions de dollars a été réservée à cette fin, par le précédent gouvernement.
Pour la Municipalité, la solution est claire, dit-il : il faut remplacer les deux câbles, qui ont subi trois bris majeurs depuis 2012 :
Au cabinet de la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Ève Proulx, on indique que plusieurs acteurs sont impliqués au dossier, et que de nombreux facteurs sont à considérer pour prendre la meilleure décision qui soit, dans l’intérêt des Madelinots.
À ce propos, le maire Lapierre croit que l’opérateur des câbles du RICEIM, Bell Canada, fait de l’obstruction :
De plus, le ministère de l’Économie et de l’Innovation a mandaté des firmes spécialisées pour évaluer la faisabilité d’établir un lien micro-ondes pour maintenir un service de télécommunication avec les Îles, en cas de nouveau bris des câbles sous-marins de fibre optique.
Cette solution de repli, précise-t-on, constituerait une installation permanente, qui ne serait activée que lorsqu’une panne toucherait les deux câbles, COGIM I et COGIM II, en même temps, comme ce fut le cas le 29 novembre.

Laisser un commentaire