ACTUALITES Démographie Économie Éducation Politique

La garderie privée non subventionnée devra s’autofinancer, selon la CSÎ

Publié par Hélène Fauteux

Le projet de garderie privée non subventionnée de 26 places devra s’autofinancer.
C’est ce qu’affirme la présidente de la Commission scolaire des Îles, qui compte au nombre des cinq partenaires de la Société de développement communautaire, qui en sont les promoteurs.
Francine Cyr dit qu’il n’est pas question d’y investir l’argent des contribuables :
En réunion régulière, la semaine dernière, le conseil des commissaires a d’ailleurs donné son aval au projet estimé à 500 mille dollars :
Le comité consultatif régional de l’offre aura à se prononcer sur la recevabilité des 26 places non subventionnées lors de sa prochaine réunion, en avril.
Ce comité est composé de représentants du Conseil régional des directions générales des commissions scolaires Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-les Îles, de la Fédération québécoise des organismes communautaires, du Réseau des services à la petite enfance de l’Est du Québec, de la Direction de santé publique et de la Table des préfets.

Laisser un commentaire