ACTUALITES Économie Environnement Transport

La RÉGÎM en attente de subventions pour électrifier sa flotte d’autobus

Publié par Raphaël Lapierre

Iles de la Madeleine

La Régie inter-municipale de transport Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine(RÉGÎM) prévoit électrifier une partie de sa flotte d’autobus à l’été 2020 et ainsi doubler son offre de service sur le territoire.

Les sous-contractants devront toutefois se qualifier pour le programme d’aide aux immobilisations en transport en commun de la Société des infrastructures locales du Québec.

Le président du conseil d’administration de la RÉGÎM, Daniel Côté, espère ainsi que la bonification annoncée il y a une semaine par le ministre Bonnardel s’appliquera à la situation particulière de la région.

Advenant que ses partenaires se buttent à des portes fermées, la régie se verra contrainte d’exercer l’option de deux ans prévue au contrat et de repousser le renouvellement de sa flotte à 2022, en espérant d’ici là convaincre Québec de financer cette transition.

La RÉGIM estime le coût total du passage à l’électrique à 7 millions de dollars alors qu’un autobus électrique coûte 370 mille dollars, soit un peu plus de trois fois le prix d’un véhicule de 24 places à essence.

Les transporteurs scolaires ainsi que les municipalités et MRC propriétaires de leur flotte de véhicules sont admissibles aux subventions.

Le modèle d’affaires particulier de la régie, soit un regroupement de MRC qui sous-traite à des transporteurs privés, ne semble pas, à priori, se qualifier dans les critères gouvernementaux.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire