ACTUALITES Communication Économie Emploi Pêche

L’absence de pièces de rechange pour les boîtes noires cause problème

Publié par Hélène Fauteux
Îles de la Madeleine

GAD Électronique, distributeur de systèmes de suivi satellite des bateaux de pêche des Îles, déplore l’absence de pièces de rechange, dans l’archipel.
En cas de bris, il doit s’en remettre aux fournisseurs de la Nouvelle-Écosse pour faire les réparations.
Le propriétaire de l’entreprise de Cap-aux-Meules, André Bourgeois, explique qu’il peut y avoir jusqu’à deux semaines de délai :
Le problème, c’est que le ministère des Pêches et des Océans interdit aux pêcheurs de prendre la mer, lorsque leur boîte noire est brisée.
Le capitaine du Hélène Dany, Dany Longuépée, raconte qu’il aurait dû s’acheter un nouvel équipement à plus de deux mille dollars, pour éviter de rester à quai, plus tôt ce printemps, si M. Bourgeois n’en avait pas démantelé un, justement, pour lui réparer un bris :
Même son de cloche chez Aaron Josey de l’Île d’Entrée, capitaine du Aaron Ancil, dont le système de suivi satellite a fait défaut après seulement deux ans d’utilisation, et ce, à la toute veille de l’ouverture de la saison de pêche aux pétoncles :
GAD Électronique et ses clients s’entendent pour dire que c’est la responsabilité du MPO, qui impose la boîte noire à de plus en plus de flottilles, d’obliger les fournisseurs de boîtes noires à doter l’archipel d’un inventaire adéquat en pièces de rechange.
Le ministère, pour sa part, n’a pas encore répondu à notre demande de réaction.

Laisser un commentaire