ACTUALITES Pêche

L’Alliance des pêcheurs professionnels du Québec répond au RPPCÎ

Publié par Antonin Valiquette

Le président de l’Alliance des pêcheurs professionnels du Québec se dit ouvert à l’adhésion du Rassemblement des pêcheurs et pêcheuses des côtes des Îles, à condition qu’il adopte un comportement plus conciliant.

Suite à une rencontre du ministre québécois des pêches, le 24 février, avec le secrétaire-trésorier du RPPCÎ, Denis Cormier exigeait du ministre qu’il rende accessible une partie du financement de l’organisme national de représentation à l’association de pêcheurs locale, pour son fonctionnement.

Selon O’Neil Cloutier, ce sont 160 mille dollars qui ont été versés en 2018, dont 100 mille pour ses activités de représentation pour le développement national des pêches, alors que le reste est réparti entre la Gaspésie, la Côte-Nord et les Îles, qui séparent ensuite les fonds entre les associations, au prorata de leurs membres :

M. Cloutier souligne que la réticence de l’Alliance à accueillir le RPPCÎ dans ses rangs n’est pas qu’une question d’argent, mais aussi idéologique.

Il rappelle que les associations membres de l’Alliance travaillent dans le même sens pour valoriser le développement des pêches à l’échelle nationale, et que l’opposition belliqueuse du RPPCÎ, par exemple aux projets de traçabilité du homard et les journaux de bord, est à contre-courant :

M. Cloutier ajoute que les associations des autres régions se distinguent les unes des autres de par leur positions géographiques et par leur pêcheries respectives, ce qui n’est pas le cas entre l’APPIM et le RPPCÎ, toutes les deux centrées sur la pêche au homard des Îles.

Laisser un commentaire