ACTUALITES Économie Environnement Municipalité

L’Alliance éolienne de l’Est appelle au partenariat

Photo: portailconstructo.com
Publié par Hélène Fauteux

L’Alliance éolienne de l’Est veut être partenaire à 50 pour cent des futurs parcs éoliens dédiés à l’exportation.
Cette alliance regroupe la régie inter-municipale de l’énergie éolienne du Bas-St-Laurent et celle de la Gaspésie et des Îles de la Madeleine, dont sont membres une soixantaine de municipalités.
Le maire Jonathan Lapierre, vice-président de la régie de la Gaspésie et des Îles, explique que les communautés de la région veulent profiter de l’appel d’offre qui sera lancé dans le cadre de la Politique énergétique 2030 :
Le gouvernement du Québec n’est toutefois pas tenu d’inclure une participation communautaire dans son processus d’appels d’offre, puisque les futurs parcs éoliens seront érigés sur des terres publiques.
Jonathan Lapierre dit que l’Alliance éolienne de l’Est en fait une question d’acceptabilité sociale :
De son côté, le député des Îles à l’Assemblée nationale, Germain Chevarie, qualifie de raisonnable, la demande de l’Alliance de l’Est pour un partage à 50 pour cent des redevances des futurs parcs éoliens dédiés à l’exportation.
Il en conclut qu’elle a tout le mérite d’être accueillie et analysée.

Laisser un commentaire