ACTUALITES Énergie Environnement Politique

L’AMSÉE questionne la pertinence du projet éolien

Source: Valeco Énergie Québec
Publié par Hélène Fauteux

L’Association madeleinienne pour la sécurité énergétique et environnementale réitère son questionnement sur la pertinence du projet de parc éolien de la Dune du Nord.
Bien qu’elle se dise en faveur des énergies renouvelables, sa présidente, Marianne Papillon, estime que la donne a changé depuis qu’Hydro-Québec a annoncé le branchement des Îles à l’hydroélectricité par câble sous-marin, en 2025.
À elle seule, cette solution permettra de réduire de 94 pour cent les émissions de gaz à effet de serre de la centrale thermique de Lavernière :

Cela dit, advenant que le projet aille quand même de l’avant, l’AMSÉE appelle le gouvernement Couillard à ses responsabilités.
Selon Mme Papillon, il doit donner suite aux recommandations du BAPE formulées en mai 2017, afin d’assurer la protection de l’habitat floristique menacé de la Dune du Nord; ce qui implique une analyse comparatives des sites alternatifs, une étude exhaustive sur la population de corème de Conrad des Îles et la tenue d’audiences publiques indépendantes :

Notons qu’en vertu de son contrat signé en juin avec Hydro-Québec, la société du Parc éolien de la Dune du Nord doit démontrer, d’ici le 8 août, que son projet n’est pas assujetti aux procédures fédérales et provinciales d’examen et d’évaluation des impacts environnementaux.

Laisser un commentaire