ACTUALITES Culture Municipalité patrimoine

L’ancien site du phare de Millerand est contaminé

Publié par Hélène Fauteux

La Municipalité des Îles n’a pas encore décidé si elle se portera acquéreur du parc d’interprétation des phares madelinots, à Bassin, au profit de la Corporation pour le sauvetage du patrimoine.
Le problème, explique le maire Jonathan Lapierre, c’est que l’ancien site du phare de Millerand, appartenant à Pêches et Océans Canada, est contaminé.
Or, le ministère, qui veut s’en départir, tarde à faire connaître son plan de match :
En fait, la Corporation pour le sauvetage du patrimoine souhaite devenir propriétaire de l’aire d’interprétation des phares des Îles, où elle a investi 80 mille dollars, afin d’y assurer l’accès à la population.
Elle demande à la Municipalité d’en faire l’acquisition, puis de le lui céder pour une somme nominale :
Pour leur part, Louise Mercier et Pierre Lavallée, qui sont propriétaires du phare de Millerand depuis 2013, ont également manifesté leur intérêt pour son ancien terrain, auprès du ministère fédéral des pêches.
Eux-mêmes habitent la maison du gardien de l’époque, de l’autre côté du chemin du phare, où ils ont déplacé le bâtiment patrimonial construit en 1870-71, pour l’éloigner de la falaise en érosion.

Laisser un commentaire