ACTUALITES Démographie Éducation

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles se réjouit du retrait de la réforme du Programme d’expérience québécoise

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles se réjouit de voir le gouvernement Legault reculer sur sa réforme entourant le Programme d’expérience québécoise pour les étudiants étrangers.

La directrice générale du Cégep, Yolaine Arseneau, estime que le projet de règlement qui limitait les ouvertures à la citoyenneté pour les étudiants étrangers, qui a finalement été retiré la semaine dernière, aurait eu des impacts négatifs pour la région Gaspésie-les Îles.

Elle précise que pour la session d’automne 2019, la réforme aurait touché 68 des 110 étudiants étrangers répartis dans les campus du Cégep, ce qui aurait mis à mal la diversification de l’offre de programmes, pierre angulaire de la vitalité de l’institution face au déclin démographique :

Bien qu’on ne compte présentement aucun étudiant issu de l’immigration au campus des Îles, Mme Arseneau souligne qu’une diminution du nombre d’étudiants recrutés à l’international mettrait à risque des programmes comme Foresterie et celui d’aquaculture à l’École nationale des pêches.

Outre la liste des programmes d’études qui rendent l’étudiant éligible au PEQ diplômé, Mme Arseneau trouve incompréhensible que le gouvernement ait voulu limiter les débouchés du PEQ travailleurs :

Suite au retrait de la réforme au programme d’expérience québécoise, le Cégep de la Gaspésie et des Îles dit offrir son entière collaboration à la Fédération des cégeps et au gouvernement autour des réflexions à venir.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire