ACTUALITES Économie

Le CERMIM dresse un portrait des besoins pour son projet de récupération de denrées

Publié par Antonin Valiquette

Le Centre de recherche en milieu insulaire et maritime dévoile les résultats d’une étude sur l’insécurité et les habitudes alimentaires des Madelinots, réalisée en novembre par Statistiques Canada.

Il en ressort qu’un Madelinot sur cinq vit dans un ménage disposant d’un revenu situé entre 30 et 50 mille dollars par année, alors qu’un sur dix évolue dans un ménage au revenu annuel inférieur à 30 mille dollars.

Selon l’agente en mobilisation et en économie circulaire, Jasmine Solomon, l’étude qui révèle également que le prix des aliments représente l’obstacle principal à une saine alimentation pour 25 pour cent des insulaires, constitue une réalité nationale, confrontée à une perception exagérée des surcoûts :

Les données recueillies serviront au projet de récupération de denrées dans les épiceries, qui doivent jeter environ cinq pour cent de leur inventaire toujours comestible, en vertu des lois et de leurs règles internes.

Le CERMIM évalue, grâce à l’étude, les options de développement des initiatives existantes favorisant les saines habitudes alimentaires :

Le projet de récupération de denrées pourrait être mis sur pied à l’automne.

Selon Mme Solomon, l’analyse des besoins préalables et la mobilisation des partenaires du milieu, comme les organismes communautaires et les supermarchés, éviteront les surprises organisationnelles en début de projet.

Laisser un commentaire