ACTUALITES Démographie Éducation Politique

Le député Arseneau craint un effet pervers à la garderie privée

Photo: Radio-Canada
Publié par Hélène Fauteux

Le député des Îles à l’Assemblée nationale invite les Madelinots à se concerter pour définir les besoins des 10 à 15 prochaines années, en matière de places en garderie subventionnée.
Joël Arseneau explique que la communauté doit tirer profit de l’appel de propositions que lancera bientôt le ministre de la Famille, pour la création de deux mille 500 places à travers la province.
Une telle occasion est très rare, souligne-t-il :
D’ailleurs, M. Arseneau craint qu’à défaut de mobilisation locale, le ministre Mathieu Lacombe en vienne à la conclusion que le projet de 26 places en garderie privée non subventionnée soit suffisant pour répondre aux besoins :
Le député a convoqué une rencontre pour jeudi, avec les représentants des CPE, des services de garde en milieu familial, des parents, des maternelles 4 ans, et de la Société de développement communautaire des Îles, promotrice du projet de garderie privée, dans l’espoir d’établir un consensus.

Laisser un commentaire