ACTUALITES Économie Emploi Politique

Le legs de Bernard Landry aux Madelinots

Photo: L'actualité
Publié par Hélène Fauteux

C’est avec beaucoup d’émotions que l’ex-député et ministre péquiste des Îles-de-la-Madeleine, Maxime Arseneau, réagit au décès de Bernard Landry.
Il dit perdre un ami, qui avait notamment signé la préface de son deuxième tome de sa trilogie sur Théotiste Bourgeois, racontant la Déportation des Acadiens.
Alors qu’il était lui-même délégué au Tourisme, M. Arseneau souligne que Bernard Landry, qui était à l’époque son ministre sénior aux Finances, a largement contribué à l’essor touristique de l’archipel, avec l’instauration du service de croisière de la CTMA :
Pour l’actuel député péquiste, Joël Arseneau, les Madelinots retiendront d’ailleurs que c’est Bernard Landry qui a instauré le concept des régions ressources, allouant à chacune des créneaux d’excellence spécifiques, tel que l’éolien et le récréotourisme, pour la Gaspésie et les Îles :
Joël Arseneau salue aussi le dévouement de Bernard Landry, qui a consacré 40 années de sa vie professionnelle à bâtir le Québec moderne.
Il dit que l’ex-premier ministre, qui faisait passer sa patrie avant le parti, sera toujours une grande source d’inspiration pour le caucus des 10 députés du Parti Québécois à l’Assemblée nationale.

Laisser un commentaire