ACTUALITES Environnement

L’UQAR et Attention FragÎles partenaires du MELCC pour l’acquisition de connaissances sur l’Île Brion

Publié par Antonin Valiquette

Iles de la Madeleine

Outre le projet de restauration dunaire dans l’archipel sur trois ans, financé par Pêches et Océans Canada, Attention FragÎles et l’Université du Québec à Rimouski sont partenaires pour un projet sur les plages de l’Île Brion.

Suite aux recommandations du bureau d’audiences publiques en environnement publiées en 2018, le ministère de l’Environnement  veut bonifier les connaissances sur la réserve écologique, ce qui pourrait  lui permettre d’autoriser la chasse au phoque gris sur ses plages.

Le professeur en géosciences côtières à l’UQAR, Pascal Bernatchez, précise qu’en se basant sur des modélisations de la montée des eaux dans le golfe et des relevés pris trois fois par années sur deux ans, il sera possible de déterminer la tangente morphologique des plages de Brion :

De son côté, Attention FragÎles accompagne l’UQAR pour le volet caractérisation des plages, en plus de remplir son mandat spécifique sur la qualité des habitats d’espèces en péril comme le pluvier siffleur.

L’organisme  tente notamment de démontrer pourquoi l’espèce ne niche plus à Brion depuis une dizaine d’année, explique la directrice Marie-Ève Giroux :

Les conclusions d’Attention FragÎles qui a pris ses relevés cet automne sur le terrain, seront déposées au ministère de l’Environnement en janvier.

Écoutez CFIM sur votre téléphone intelligent avec l'application ARCQ

   

Ligne éditoriale CFIM

Laisser un commentaire