ACTUALITES Économie Pêche Politique

Le MAPAQ appelle les utilisateurs du port au dialogue

Source: WSP/ marinetravelift.com
Publié par Hélène Fauteux

Le sous-ministre des pêches du Québec reconnaît le besoin pour une grue portique de 300 tonnes dans le port de Cap-aux-Meules, soit de trois fois la puissance actuelle.
Aziz Niang confirme que les besoins ont évolué depuis le dépôt, en août dernier, d’une étude de faisabilité technique et économique portant sur un équipement de 200 tonnes.
Or, suite à ses rencontres de discussion aux Îles, il y a deux semaines, avec l’APPIM propriétaire de la grue, puis avec le Regroupement des utilisateurs du port, il n’en n’a pas encore formulé la recommandation au ministre Lessard :
De plus, M. Niang admet qu’on pourrait économiser sur les coûts estimés de 10 millions de dollars pour l’agrandissement de la cale de halage et la consolidation des sols de l’aire d’hivernement des bateaux, afin d’y accueillir des navires de 26 mètres.
C’est qu’on pourrait limiter le transport des charges supérieures à la capacité de support du secteur, à l’espace entre le quai et le chantier naval Techn’Îles, afin de répondre aux besoins de sa clientèle, tout en continuant de réserver le parc à bateau aux navires de 100 tonnes et moins :
Aziz Niang précise qu’on ne se fixe aucun échéancier dans ce dossier.
Il indique cependant que Québec a déjà engagé des discussions avec le gouvernement fédéral, qui est propriétaire du quai et de la cale de halage.

Laisser un commentaire