ACTUALITES Transport

Le mécontentement des fournisseurs de Davie se tourne vers la CTMA

Photo: Marianne Papillon
Publié par Antonin Valiquette

L’Association des fournisseurs du chantier Davie Canada exhorte la CTMA, au lendemain du lancement de l’appel d’offres international pour le remplacement du Vacancier, d’exiger une construction au Québec.

Son président, Pierre Drapeau, affirme que le directeur-général de la CTMA, Emmanuel Aucoin, fait preuve de faiblesse en confirmant dans l’appel d’offres lancé à 26 chantiers navals, dont celui de la Davie, qu’il se conforme à la condition gouvernementale d’inclure 30 pour cent de contenu québécois.

M. Drapeau estime que les Madelinots pourraient s’aliéner le reste des québécois si la CTMA n’exige pas du gouvernement québécois de garantir en gré à gré la construction locale plutôt que par la formule d’appel d’offres :

Même si le directeur de CTMA compte les retombées économiques locales parmi les critères de l’appel d’offres, et malgré la garantie du 30 pour cent de contenu québécois, M. Drapeau juge improbable que la Davie remporte le contrat, étant donné le coût de main d’œuvre plus bas à l’étranger :

Le chantier naval Davie a confirmé, jeudi, la suppression de 400 postes liée à un manque de commandes.

Laisser un commentaire