Pêche

Mise à l’eau confirmée… mais pas le prix versé à quai

Publié par Antonin Valiquette

L’Office des pêcheurs de homard des Îles et l’Association québécoise de l’industrie de la pêche n’arrivent pas à s’entendre sur la convention de mise en marché pour la saison 2017.

Selon le directeur de l’AQIP Jean-Paul Gagné, il est nécessaire d’impliquer un conciliateur indépendant pour en arriver à une entente rapidement.

La proposition de l’AQIP revendique une garantie d’au moins 15 pour cent sur le prix de vente net pour les acheteurs.

Selon M. Gagné, l’ajustement rétroactif des prix pour les cinq premières semaines de la saison 2016, imposé par la Régie des marchés agricoles il y a quelques semaines, a fait baisser la marge de profit à seulement 12 pour cent :

De son côté, le négociateur de l’Office, Me Claude Régnier, affirme que la perte de rentabilité pour les acheteurs en 2016 est attribuable à l’AQIP, qui n’a pas appliqué le prix de la valeur témoin tel que stipulé dans la convention :

En attendant une entente, la convention actuelle sera appliquée pour le calcul des prix du homard versé à quai pour la saison 2017 qui s’ouvre à partir de samedi matin jusqu’au 8 juillet.

Laisser un commentaire