ACTUALITES Économie Emploi

Mouvement Action Chômage demande des modifications au calcul du taux de chômage

Gaétan Cousineau, photo: CIEUFM
Publié par Antonin Valiquette

Le Mouvement Action chômage dénonce la méthode de fixation des taux de chômage régionaux, en qualifiant d’irréalistes les résultats qui influencent le nombre de semaines de travail exigées et de prestations admissibles.

Selon l’organisme, Statistiques Canada effectue chaque mois un sondage auprès d’un échantillon d’adresses tirées de la liste électorale, choisies au hasard, sans savoir si le répondant reçoit, ou non, de l’assurance-emploi.

Le coordonnateur du Mouvement Action Chômage, Gaétan Cousineau, souligne que le taux de chômage de 13 virgule neuf pour cent en février, pour la Gaspésie et les Îles, est plus bas que celui affiché durant la période estivale de 2018 :

À l’aube de l’année électorale fédérale, l’organisme demande au gouvernement Trudeau de moderniser la Loi de l’Assurance emploi, en proposant notamment d’accorder un minimum de 35 semaines de prestations garanties pour les travailleurs qui cotisent au programme :

Selon Action chômage, Statistiques Canada dispose de données suffisantes pour déterminer combien de personnes déposent réellement des demandes de prestations dans une région, plutôt que rejoindre 48 mille Canadiens, choisis au hasard, pour leur demander s’ils sont en recherche d’emploi.

Laisser un commentaire