ACTUALITES Environnement Municipalité

La Municipalité met des solutions en place contre les odeurs à Cap-aux-Meules

Publié par Antonin Valiquette

Les services techniques municipaux, avec l’aide de la firme montréalaise de consultants experts Assisto, ont trouvé l’origine des odeurs nauséabondes émises par les étangs aérés de Cap-aux-Meules.

Il s’agit d’une insuffisance dans la capacité de brassage des deux suppresseurs du premier des trois bassins de l’installation de traitement des eaux usées, âgée de trente ans, qui a permis l’accumulation de boues mortes sur ses parois.

L’ingénieure Pascale Chevarie explique qu’on procède à l’ajout de micro-organismes qui favoriseront la respiration des bactéries en plus d’un ajustement du PH de l’eau, afin de régler définitivement le problème :

De son côté, le maire Jonathan Lapierre ajoute que des travaux de mise à niveau des installations sanitaires de Cap-aux-Meules sont déjà prévus dans la programmation de la Taxe d’assise sur l’essence du Québec pour 2019 :

Pendant l’ajustement du PH de l’eau et l’ajout des micro-organismes, les deux suppresseurs qui fonctionnent à pleine capacité depuis deux semaines seront alternativement utilisés à 100 et à 50 pour cent de leur puissance.

Habituellement, il n’y a qu’un seul suppresseur à la fois qui fonctionne à plein régime pendant l’été.

Laisser un commentaire