ACTUALITES Économie Emploi Justice Pêche Politique

Nouveau pas de franchi pour débloquer l’accès à la cale de halage

Publié par Hélène Fauteux

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, nomme un médiateur-conciliateur du Secrétariat du travail, dans le litige sur l’utilisation de la cale de halage du port de Cap-aux-Meules.
Le problème c’est que l’Association des pêcheurs propriétaires des Îles, à qui appartient la dalle sur les abords du quai, y refuse l’accès au Regroupement de ses utilisateurs, dont une subvention provinciale de trois millions de dollars reçue l’an dernier, lui permet l’achat d’une grue portique de 300 tonnes.
Il est pressant de dénouer cette impasse, souligne Jocelyn Thériault, président du Regroupement et capitaine du Manon-Yvon, puisque le nouvel équipement sera livré à la fin juillet:
Et, pendant que ce litige perdure, de nombreux ports de pêche environnants de la Gaspésie, du Nouveau-Brunswick et du Cap Breton, comme Newport, Rivière-au-Renard, Shippagan, Caraquet et Chéticamp, sont à se doter de nouvelles grues allant de 200 à 400 tonnes, signale Daniel Bourque, vice-président du Regroupement et copropriétaire du chantier naval Techn’Îles :
De son côté, l’APPIM préfère ne pas commenter.
Elle se limite à préciser qu’elle a confié le dossier à ses avocats.

Laisser un commentaire