ACTUALITES Économie Environnement Pêche Politique

Nouvel appel à un début hâtif de la pêche au crabe

Publié par Hélène Fauteux

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec réitère son appel à un début hâtif de la pêche au crabe des neiges pour en éviter les interactions avec les baleines noires.
Par voie de communiqué, émis vendredi en fin de journée, Laurent Lessard réagissait ainsi à l’annonce de la suspension de l’écocertification de la pêcherie par le Marine Stewardship Council.
Le certificateur indépendant du MSC, SAI Global, a annoncé, le 21 mars, que la pêche au crabe des neiges du golfe du Saint-Laurent ne répond plus aux exigences de durabilité, en raison des épisodes d’interaction avec les baleines menacées de disparition enregistrés l’an dernier.
La nécropsie de sept baleines noires a alors conclu qu’au moins deux avaient succombé à leur empêtrement dans les cordages de pêche au crabe.
Cinq autres mammifères enchevêtrés, dont quatre dans des câbles servant aux crabiers, ont également été observés l’été dernier.
De concert avec l’industrie québécoise, le ministre Lessard fait valoir qu’un début hâtif de la pêcherie est la mesure la plus appropriée pour limiter la perturbation de l’habitat de la baleine noire.
Au Québec, la valeur des débarquements de crabe des neiges s’élevait à 183 millions de dollars, en 2017.

Laisser un commentaire