ACTUALITES Économie Emploi Pêche Politique

Pêches et Océans se déresponsabilise du problème de pièces de rechange

Publié par Hélène Fauteux
Îles de la Madeleine

Pêches et Océans Canada rejette toute responsabilité dans la problématique d’inventaire en pièces de rechange, pour les systèmes de suivi satellite des flottilles.
Les pêcheurs madelinots et le distributeur local de boîtes noires, GAD Électronique, déplorent devoir s’en remettre aux fournisseurs de la Nouvelle-Écosse en cas de bris, faute de pièces de rechange dans l’archipel.
Il en résulte de coûteux délais en termes de perte de jours de pêche ou en achat de nouvel équipement, faute de pouvoir faire les réparations à Cap-aux-Meules.
Par voie de courriel, le ministère soutient qu’il ne peut s’ingérer dans les relations entre un fournisseur de service et un distributeur local.
Pêches et Océans Canada certifie une douzaine d’unités différentes pour assurer le suivi satellite des navires.
Il en impose l’utilisation aux crabiers et pétoncliers, de même qu’aux pêcheurs de mactres de l’Atlantique et de plie canadienne.

Laisser un commentaire