ACTUALITES Économie Emploi Pêche Transport

Perte de contrats faute de grue portique adéquate

Photo: Techn’Îles
Publié par Hélène Fauteux

Le développement du chantier naval Techn’Îles est freiné parce qu’on tarde à remplacer la grue portique du port de Cap-aux-Meules.
Le capitaine du Jean-Mathieu, Denis Éloquin, veut notamment y faire réparer son navire de 65 pieds.
Or, il devra se tourner vers la Gaspésie, l’été prochain, si on ne peut toujours pas le sortir de l’eau dans l’archipel:
Le directeur de Techn’Îles, Daniel Bourque, précise qu’il faut au moins doubler la capacité de la grue portique, actuellement limitée à 100 tonnes, pour étendre les services de son chantier naval à la flotte semi-hauturière du territoire.
Le projet se fait attendre depuis trois ans déjà :
Le chantier naval Techn’Îles, spécialisé dans la soudure d’acier, procure de l’emploi à 30 personnes.

Laisser un commentaire