ACTUALITES Divers Politique Santé

Un plan d’action bien accueilli, mais la part de L’Accalmie est inconnue

Photo: L'Accalmie
Publié par Hélène Fauteux

La Maison d’hébergement L’Accalmie est satisfaite de la reconduction du plan d’action gouvernemental pour contrer la violence conjugale.
Ce plan est assorti d’une bonification de 86 millions de dollars sur cinq ans, dont 57 millions iront aux maisons d’hébergement.
L’argent servira surtout à consolider les établissements de deuxième étape, qui accueillent les femmes et enfants victimes de violence pour une période de transition d’au moins un an, explique Linda Turbide, coordonnatrice de l’Accalmie, une maison de première étape :
La nouvelle mouture du plan d’action gouvernemental contre la violence faite aux femmes prévoit aussi des sommes additionnelles pour l’adaptation des services aux réalités particulières des Autochtones et des régions éloignées.
La maison des Îles ne sait toutefois pas encore quelle est la part qui lui sera dévolue :
Souffrant de sous-financement comme bon nombre d’organismes communautaires, L‘Accalmie estime son manque à gagner entre 50 et 75 mille dollars par année.
Linda Turbide précise qu’elle héberge huit personnes depuis le mois de juin, soit deux fois plus que ce que son budget lui permet normalement de supporter.

Laisser un commentaire